UCL : la déclaration surprenante de Gérard Piqué au cours du match Bayern-Barça

ucl la declaration surprenante de gerard pique au cours du match bayern barca

Channel TV

Le FC Barcelone de Xavi s’est effondré mercredi dernier face au Bayern Munich. Une nouvelle déroute qui a directement renvoyé les hommes de Xavi Hernandez en Europa League. Mais bien avant la fin de la rencontre et la sentence barcelonais, Gérard Piqué qui aime bien se faire entendre a fait une déclaration bien surprenante.

Loading...

En effet, au cours du match opposant les deux équipes, il y a certains faits de matchs qui sont passés inaperçus. L’un d’eux est la résilience de Gérard Piqué pendant le match qui s’est matérialisé par une déclaration de l’Espagnol qui a été amplifiée par les micros sur le stade. Puisque joué à huis clos permet d’entendre parfaitement ce que les joueurs se disent. Et l’un des joueurs qui parle le plus sur un terrain de foot côté catalan est Piqué.

À un moment du match, le défenseur central a déclaré : « nous n’avons pas gagné une seconde pièce au milieu ». Cette phrase s’adressait aux milieux de terrain catalans qui étaient dépassés en intensité par les milieux de terrain du Bayern. Il n’y a pas eu de réponse à ses mots. Le second moment est l’introduction de Riqui Puig et Coutinho à vingt minutes de la fin. L’entraîneur les a appelés et le match a été arrêté pour effectuer les changements, car le Bayern préparait également deux nouveaux visages.

Loading...

Cependant, Sarr et Richards étaient les seuls à entrer en jeu, car ni Coutinho ni Riqui n’avaient fini d’enlever leur survêtement et de mettre tout ce dont ils avaient besoin pour entrer en jeu. Le regard que Xavi leur a lancé disait tout sur ce qu’il pensait de leur attitude. Le troisième moment est la tristesse d’Eric Garcia relégué sur le banc lors des deux derniers matchs. Le défenseur central est entré en jeu pour s’échauffer alors qu’il restait peu de temps à jouer.

Toutefois, il n’est jamais entré en jeu. À quatre minutes de la fin, Xavi a fait appel à Demir, qui était le cinquième et dernier joueur à entrer en jeu. Eric ne pouvant plus entrer en jeu, il s’est dirigé vers le banc avec la tristesse d’un Blue-Grana qui a dû regarder tout le match depuis la touche sans pouvoir aider ses coéquipiers.

Loading...

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

« Hé toi, ferme-la » : la tension Neuer-Xavi qui a échappé à presque tout le monde pendant Bayern-Barça

Read Next

Sommet Laporta-Xavi face à la crise : fin de la lune de miel, le président du Barça hausse le ton et met en garde l’entraineur