Top 10 des phrases choques de Cristiano Ronaldo : résumé pour tout savoir sur son entretien avec Piers Morgan

Mercato nouveau soutien de poids pour le transfert de Cristiano Ronaldo à l’Atlético Madrid

as

Cristiano Ronaldo n’a pas perdu de temps pour se lâcher contre Manchester United et ses propriétaires qui ne sont pas dans la même dynamique. Et si le joueur a décidé de se prononcer sur le sujet, c’est parce qu’il sait en toute conscience qu’il a une voix et qu’il sera entendu. C’est pourquoi depuis sa mésentente avec Ten Hag, ses ambitions pour la coupe du monde, son éloge à Lionel Messi et autres, nous vous proposons les 10 phrases qui résument l’entretien du Portugais.

1. À propos des critiques : « Je suis toujours responsable de tout. Que je fasse bien ou mal, il y aura toujours quelque chose à me reprocher, même dans l’équipe nationale. Les gens m’ont jugée sans écouter ma version des faits. Ce qu’on a dit de moi ces derniers mois, c’est de la foutaise à 95% ».

2. Sa version de la pré-saison : « Ça m’a fait mal qu’ils doutent de ma parole, beaucoup. J’étais à l’hôpital et c’est pourquoi je ne suis pas allé à la pré-saison. Je suis resté avec eux, c’était la chose la plus juste à faire ».

3. Injustice avec Ten Hag : « Le coach m’a dit que parce que je n’avais pas fait la pré-saison, je devais attendre ma chance. J’ai dit OK, mais j’ai vu que la procédure avec les autres joueurs n’était pas la même ».

4. Le manque de respect : « Cela remonte à loin, il y a beaucoup de choses que les gens ne savent pas. L’empathie avec Ten Hag n’est pas bonne. Il ne m’a pas respectée comme je le méritais. Il pense qu’il y a d’autres joueurs qui méritent de jouer avant moi, mais je ne vois que des excuses. Il y a des choses qui n’ont pas de sens ».

5. Aucune empathie avec l’entraîneur : « Je suis sûr qu’il m’a délibérément fait entrer pendant trois minutes contre Tottenham. Je n’ai aucun respect pour lui, car il n’a aucun respect pour moi. Je dois être honnête, la situation est comme ça, il n’y a pas d’empathie ».

6. Un avenir incertain : « Je ne vais probablement pas rester à United. Je comprendrais, il y a des gens qui n’aiment pas le face-à-face, mais je ne négocie pas ma moralité. Ces trois derniers mois, ils ne m’ont pas respecté et j’ai beaucoup de reproches à leur faire. “L’entraîneur et deux ou trois cadres veulent clairement que je parte. Et il y a des gens qui ne veulent pas de moi ici depuis l’année dernière ».

7. Dart aux propriétaires : « Les propriétaires du club ne se soucient pas de Manchester United. Je n’ai jamais parlé avec eux, ils ne s’intéressent pas au football. Les fans méritent de connaître la vérité, de savoir que les joueurs veulent le meilleur pour United, mais il y a des choses à l’intérieur du club qui ne lui permettent pas d’atteindre le niveau des meilleures équipes d’Angleterre ».

8. La Coupe du monde : « Maintenant, je ne pense qu’à la Coupe du monde. Je ne sais pas ce qui se passera après la Coupe du monde, mais les supporters de United seront toujours dans mon cœur, quoi qu’il arrive. Il est vraiment difficile de dire ce qui se passera après le Qatar. J’ai rêvé une fois de gagner la Coupe du Monde. C’est très compliqué, mais tout est possible. Nous allons nous battre, nous ne sommes jamais les favoris. Je pense que la France, l’Espagne, l’Argentine, l’Allemagne ou le Brésil sont les favoris. L’Angleterre aussi, mais après le Portugal. »

9. Le retour à United : « Je ne regrette pas d’être revenu à United, mais c’était plus une décision émotionnelle que rationnelle. J’étais heureux de revenir et j’ai essayé de mettre mon expérience à la disposition de United pour aider l’équipe, mais c’est compliqué quand on vous coupe les jambes, qu’on ne vous laisse pas briller et qu’on vous ignore. Avec tout ce que j’ai acquis individuellement et collectivement, je peux aider beaucoup ».

10. Éloge de Messi : « Nous avons toujours eu du respect pour Messi. C’est un footballeur magique. Nous avons concouru pendant 16 ans au plus haut niveau. Je ne me considère pas comme un ami, mais il est comme un coéquipier, je respecte la façon dont il a parlé de moi. Il y a aussi le respect de mon partenaire. Nous n’avons jamais dîné ensemble, pourquoi pas une première fois ? J’aimerais apprendre et partager des idées avec lui. Je suis sûr que nous le ferons, comme Pelé et Maradona l’ont fait en leur temps. Pas de problème, je suis une bonne personne. »

Bonus : Une offre saoudienne de plusieurs millions : « J’ai refusé 350 millions de l’Arabie saoudite. C’était difficile de refuser, mais j’étais heureux ici. »

Fances Gill

Read Previous

Mercato : le Real Madrid se met tout seul en danger avec un de ses cadres

Read Next

Mercato : le Barça contraint de vendre en janvier pour respecter le fair-play de LaLiga, une liste de départ déjà établie