Tebas : « Le Real Madrid et le FC Barcelone ne sont pas intéressés par une ligue forte et moderne »

javier tebas

MD

Le président de LaLiga espagnole Javier Tebas était en conférence de presse après l’adoption de l’accord entre LaLiga et le CVC. Une occasion pour lui de revenir sur l’importance de cet accord, tout en pointant du doigt le fait que ni Madrid ni Barcelone ne peut baisser la valeur réelle du championnat.

Loading...

En effet, présent devant les hommes des médias après l’adoption du plan de relance de LaLiga, Javier Tebas a d’abord fait savoir : « Nous avons obtenu avec CVC que les équipes qui ne veulent pas être touchées puissent le faire. Je pense que c’est en termes de Superliga. Le Real Madrid et le Barcelone ne sont pas intéressés par une ligue forte et moderne. Plus tard, ils trouveront mille excuses juridiques et financières, mais c’est comme ça ».

Il s’est ensuite prononcé sur la clause incluse dans le contrat aujourd’hui : « Nous avons considéré avec la CVC que la meilleure chose à faire était d’avoir plus de consensus et de clubs pour adhérer à l’accord. Concernant les mesures de précaution… Je ne pense pas qu’elles auront lieu. Il y a eu une approbation massive. Une injonction avec ce vote serait exagérée. Après un tel accord majoritaire, je ne voudrais pas souligner la position de quatre personnes qui ne voulaient pas, plus de 38 ».

Loading...

Par ailleurs, Tebas a ajouté : « La gestion des droits audiovisuels reste à la charge de LaLiga. Nous allons faire les appels d’offres nous-mêmes, la CVC ne gère rien comme cela a été dit. Ce qui se passe, c’est que, bien sûr, si nous écoutons toujours ce que dit le Real Madrid… Le CVC n’a aucun droit sur quoi que ce soit. LaLiga dispose d’un mécanisme de compensation des distributions en fonction de la participation du club à la génération de ressources. La plainte du Real Madrid et de Barcelone qu’ils ont eu de possibles détractions ne va pas se produire parce qu’ils ne la reçoivent pas, et ils ne perdent rien »

Mais il ne finit pas sans parler de la valorisation de la Liga avec le retrait du Real Madrid et du FC Barcelone de son projet : « CVC a une part des résultats, pas de la gestion. LaLiga vaut toujours 25 000 millions d’euros, cela n’a pas changé. La seule chose est que maintenant, au lieu de remettre 2 700, ils remettront cette somme moins ce qui correspond à Madrid, Barcelone et l’Athletic. Ce qui laisse l’opération à 2,1 milliards d’euros. »

Loading...

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : fancy@tofoot.com

Read Previous

Barça : la décision radicale de Joan Laporta sur la succession de Lionel Messi

Read Next

Tebas sur le départ de Messi : « Les fans de Barcelone seront toujours les mêmes, avec ou sans Leo »