Scandale à la CAN 2021 : le chef des arbitres justifie pourquoi le match Tunisie-Mali a pris fin à la 85e

Scandale à la CAN 2021 le chef des arbitres justifie pourquoi le match Tunisie-Mali a pris fin à la 85e

as

La CAN 2021 qui se déroule actuellement au Cameroun est ponctuée de scandales de tout genre. Puisque si on se plaignait de l’agression des journalistes dans le pays hôte, c’est le match entre la Tunisie et le Mali qui est venu mettre ce scandale au second plan avec pour maitre d’orchestre l’arbitre Janny Sikazwe qui a donné le coup de sifflet final à la 85e minute. Une décision que tentent de justifier les autorités.

Loading...

La fête du football africain qui a lieu actuellement au Cameroun est en train de virer en drame pour les amoureux du cuir rond. C’est du moins que ce que prouve la décision de Janny Sikazwe, arbitre du match Tunisie Mali qui a décidé de donner le coup de sifflet final à la 85e minute. Une décision incomprise pour le public du football, et que tente de justifier le chef des arbitres, Essam Abdel-Fatah.

En effet, Janny Sikazwe, l’arbitre de Tunisie-Mali, a décidé de mettre fin à la rencontre à la 85e contre toute attente et à la grande indignation des Tunisiens, qui étaient menés 1-0 et qui luttaient pour revenir en fin de match. Mais il y avait peut-être une raison urgente pour cette performance à en croire le chef des arbitres. Selon Essam Abdel-Fatah, l’arbitre en chef de la Coupe d’Afrique des Nations, Sikazwe a souffert d’une insolation pendant le match, ce qui lui a fait perdre sa concentration.

Loading...

Il s’est donc retrouvé à l’hôpital pour des examens médicaux. Selon Essam Abdel-Fatah, l’arbitre, âgé de 42 ans, a dû être conduit à l’hôpital à la fin du match, ce qui explique son empressement à donner le coup de sifflet final, puis son absence lorsque le match était sur le point de reprendre pour quelques minutes, quand les Tunisiens, outrés, ont refusé de reprendre le jeu. Elle devait ensuite être conduite dans sa dernière ligne droite par le quatrième officiel.

Sikazwe arbitre une Coupe d’Afrique pour la sixième fois et a également arbitré des matchs de la Coupe du monde 2018 et de la Coupe arabe 2021. Cependant, rappellent plusieurs médias, son nom est davantage associé à un scandale de corruption en 2018, qui lui a coûté une suspension en 2018 par la CAF avant d’être acquitté en 2019.

Loading...

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : sandrine@tofoot.com

Read Previous

Man Utd : annoncé sur le départ, Cristiano Ronaldo se prononce enfin sur son avenir

Read Next

Supercoupe d’Espagne : Kroos se moque du format et réagit à la situation de Djokovic en Australie