Qatar 2022 : le Barça exige que l’Uruguay cesse de forcer Araujo ou il va porter plainte auprès de la FIFA

Araujo Suarez

Sport

La présence de Ronald Araujo à la coupe du monde Qatar 2022 n’est pas du gout du FC Barcelone qui s’est vu impuissant d’interdire la participation de l’Uruguayen. Seulement que le club a son joker en poche. Puisque selon ces derniers, ce n’est pas le joueur qui veut coute que coute participer à la compétition, mais c’est plutôt l’Uruguay qui le force à jouer, raison pour laquelle le club compte porter plainte auprès de la FIFA.

Blessé et absent de l’effectif de Xavi pour le mois d’octobre à haut risque qui l’a vu être relégué en Europa League, Ronald Araujo veut tenir sa place avec l’Uruguay à la coupe du monde. Une situation qui n’enchante pas le FC Barcelone qui estime que la fédération uruguayenne accélère de manière inquiétante le processus de rétablissement du joueur, mettant en péril son développement à long terme. Comme on s’en souvient, Ronald a subi une grave blessure, une avulsion du tendon du long adducteur de la cuisse droite, à la première minute d’un match amical contre l’Iran avec l’équipe nationale uruguayenne.

Et avant de rejoindre le camp d’entraînement de l’Uruguay au Qatar, le Barça et l’AUF ont conclu un pacte et ont convenu qu’Araujo ferait partie du groupe afin de s’intégrer aux internationaux de Charrúa, mais qu’il resterait toujours sous la supervision et les directives de deux physiothérapeutes du FC Barcelona. En d’autres termes, ce sont les professionnels envoyés par le club au Qatar pour poursuivre le processus de récupération de Ronald qui fixeront les directives de travail et, évidemment, son retour sur le terrain ne sera pas forcé.

Cependant, les physios des Blaugrana ont constaté qu’ils n’ont pas pu effectuer leur travail selon les directives de récupération qui avaient été fixées dès le début du processus de récupération. Et, plus inquiétant encore, la fédération uruguayenne a choisi d’accélérer ce processus et de forcer les paramètres qui avaient été fixés pour qu’Araujo puisse surmonter la blessure après que le meilleur spécialiste du monde, le Dr Lasse Lampainen, ait pris en charge l’intervention. Le Barça craint que le bon travail de récupération effectué jusqu’à présent par les services médicaux du club, suivant les directives convenues avec Lampainen, ne soit mis en péril. De plus, en le forçant, on met en péril la guérison définitive de Ronald Araujo.

C’est pourquoi il a choisi de demander à la fédération uruguayenne de respecter le travail et les paramètres du personnel médical du club. Si l’AUF insiste pour ne pas respecter l’accord conclu avec le Barça et force la récupération d’Araujo afin qu’il soit disponible pour l’entraîneur Diego Alonso, le Barça est prêt à porter l’affaire devant la FIFA. L’Uruguay débute sa campagne de Coupe du Monde au Qatar le jeudi 24 contre la Corée du Sud. Les Sud-Américains sont placés dans le groupe H aux côtés des Asiatiques, du Portugal et du Ghana.

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Mercato : les 8 options de transfert qui se dessinent pour Cristiano Ronaldo en janvier

Read Next

La nouvelle montre de Cristiano Ronaldo : un hommage au Real Madrid qui rappelle de tristes pensées à Man United