Qatar 2022 : Gianni Infantino apporte désormais son soutien au bracelet One Love

Infantino et Nancy Faeser

La coupe du monde Qatar 2022 est celle de toutes les polémiques, puisque le fait de jouer le tournoi majeur des sélections dans le pays n’est toujours pas digéré par certaines nations, même si ces derniers y participent. C’est donc pour montrer leurs mécontentements que les capitaines ont décidé de porter les bracelets One Love. Mais la FIFA de Gianni Infantino a tout de suite opposé son véto, même si son dirigeant se montre plus ouvert au débat dans un autre cadre.

Le président de la FIFA Gianni Infantino est un homme difficile à comprendre. Et cela se montre par sa nouvelle position. Puisqu’après avoir défendu avec fougue le Qatar au début de la Coupe du monde, il s’est prononcé hier en faveur du brassard controversé “One Love” que les capitaines de plusieurs équipes voulaient porter et qui a finalement été rejeté.

En effet, l’Allemagne était sur scène hier dans le cadre de son premier match de la phase de poule. Et pour cette rencontre, les hommes de Flick ont eu le soutien de la ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser qui était au stade. Mieux, Gianni Infantino a regardé le match aux côtés de cette dernière qui portait visiblement le brassard “One Love”.

Mieux, Gianni Infantino a eu le temps de poser avec elle, un cliché qui a déclenché toutes les alarmes. Puisque sur la photo prise avant le match Allemagne-Japon, le plus haut responsable de la FIFA semble approuver explicitement le brassard et ce qu’il représente. Une position qui laisse tout le monde perplexe.

Toutefois, l’image dans laquelle le chef de l’instance suprême du football mondial apparaît posant pour le photographe en pointant son doigt vers le brassard et avec un large sourire, un geste qui se lit comme un geste de solidarité avec la revendication s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux. Pour rappel, lors du match face au Japon, Neuer a finalement renoncé à son intention de porter le brassard, mais l’équipe nationale a posé pour les photographes en se couvrant la bouche, un geste contre la censure de la FIFA.

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Qatar 2022 : la malédiction de Neymar Jr se poursuit, sa blessure plus grave que prévue