Qatar 2022 : Cristiano Ronaldo devient l’unique joueur de l’histoire du football à marquer dans 5 coupes du monde

Qatar 2022 Cristiano Ronaldo devient l’unique joueur de l’histoire du football à marquer dans 5 coupes du monde

MD

Cristiano Ronaldo était l’homme le plus attendu cet après-midi lors du match qui a opposé le Portugal au Ghana dans le cadre du premier match des deux équipes dans cette coupe du monde Qatar 2022. Et comme on s’en doutait, même sans club, le Portugais a su répondre présent quand le moment s’est présenté.

Le Portugal de Cristiano Ronaldo a bien commencé sa coupe du monde par une victoire sur le Ghana, ce qui le place en première place dans son groupe. Et si les hommes de Fernando Santos ont su venir à bout de cette équipe du Ghana, c’est en partie grâce à son capitaine, Joao Félix et Léao, les trois buteurs de la soirée côté portugais.

En effet, Cristiano Ronaldo, qui a commencé le match contre le Ghana les larmes aux yeux en réalisant que ce serait probablement sa dernière Coupe du monde, a saisi sa première occasion d’entrer dans l’histoire en devenant le premier joueur à marquer dans cinq Coupes du monde différentes.

Le but est venu d’un penalty, mais cela compte quand même. Puisque si Cristiano Ronaldo s’était déjà vu refuser un but en première mi-temps pour une faute très douteuse, c’est également en signalant une faute plus que douteuse de Salisu sur CR7 dans la surface que le joueur a obtenu le pénalty transformé. C’est dire que cette fois l’arbitre s’est rangé de son côté, et la star portugaise n’a pas hésité un seul instant, a saisi le ballon et l’a cloué comme le spécialiste qu’il est dans ce domaine.

Ce but, le huitième de Cristiano Ronaldo en Coupe du monde, l’inscrit définitivement dans l’histoire de la compétition, puisque personne n’avait jamais marqué dans cinq Coupes du monde différentes auparavant. CR7 a fait ses débuts à Allemagne 2006, suivi par Afrique du Sud 2010, Brésil 2014, Russie 2018 et maintenant Qatar 2022.

Fances Gill

Read Previous

Qatar 2022 : Pierluigi Collina explique la raison inhabituelle des énormes arrêts de jeu de la Coupe du monde