Qatar 2022 : chef des arbitres, Pierluigi Collina avertit les joueurs « Il y aura beaucoup de carton rouge »

Qatar 2022 chef des arbitres, Pierluigi Collina avertit les joueurs Il y aura beaucoup de carton rouge

AS

La coupe du monde 2022 au Qatar sera uniquement une fête. C’est du moins ce que veut le patron des arbitres Pierluigi Collina, qui a clairement déclaré que du rouge va circuler pour les joueurs qui seront engagés dans des fautes qui seront considérées comme brutales. Et pour que personne ne soit surpris, ce dernier a déjà lancé une campagne de sensibilisation pour mettre toutes les sélections au coutant de la décision.

En effet, Pierluigi Collina, chef du département d’arbitrage de la FIFA, est apparu devant les médias au Qatar ce vendredi 18 novembre 2022 pour expliquer comment le comportement des arbitres sera pendant la Coupe du Monde : « Notre première recommandation est de protéger la sécurité et la santé du joueur. Nous ne voulons pas qu’un rival en mette un autre en danger. Nous serons très durs sur les billets et ils montreront rouge. Il y a trois situations d’entrées dangereuses : les actions qui vont à la limite de la force, lèvent la jambe très haut avec risque même en jouant le ballon et protègent avec le corps et sortent trop les coudes. Nous serons dans tous les camps de base des équipes à Doha. Nous serons également très durs sur les actions dans lesquelles les footballeurs se lancent. C’est inacceptable », a-t-il déclaré.

Il a ensuite déclaré : « Nous avons recommandé aux arbitres d’être très rigoureux avec les pertes de temps et ensuite d’ajouter ce dont ils ont besoin pour compenser. Il y a quatre mois en Russie, nous avons dit exactement la même chose et il y a eu des temps supplémentaires de six ou sept minutes. Le but est d’offrir un spectacle plus grand et meilleur ».

Collina a également évoqué le seul changement qu’il y a eu dans le règlement cette année, celui du hors-jeu même lorsqu’un défenseur a déjà touché le ballon : « Le but en finale de la Ligue des Nations marqué par Mbappé a été considéré comme valide, car il a été interprété comme signifiant que le défenseur voulait jouer le ballon, après cela, les experts ont dit que cette interprétation était trop simple, car il voulait simplement couper une passe et ne pas jouer le ballon. La nouvelle interprétation respecte davantage le football. »

Enfin, il a évoqué la technologie appliquée au football : « Avant la Russie, il n’était pas facile de préparer les arbitres à la VAR. Quatre ans plus tard, toutes les grandes compétitions l’ont et c’est plus facile pour nous maintenant. Ce fut un succès en Russie et pendant ce temps, nous avons essayé d’améliorer ce que nous pensons être améliorable. L’un de ces aspects est le temps de retard dans la résolution du hors-jeu. Par conséquent, notre groupe de technologie a décidé d’utiliser le système pour le hors-jeu semi-automatique. »

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Premier League : Manchester United engage une équipe d’avocats pour poursuivre Cristiano Ronaldo en justice

Read Next

Qatar 2022 : Vinicius Jr, la première victime de Tite lors du match d’ouverture du Brésil face à la Serbie