PSG : Nasser Al-Khelaïfi au cœur d’un scandale de se*tape, des milliers de vidéos intimes découvertes

Mercato le PSG en grande difficulté, le Qatar obligé d’intervenir pour le soulager

as

Nasser Al-Khelaïfi est dans une position pas très confortable, puisque des révélations ne cessent de voir le jour et le dirigeant se voit de plus en plus fragilisé, même si pour l’heure, sa notoriété n’est pas encore mise en cause. Mais cela ne l’empêche quand même pas d’être la star de milliers de vidéos intimes qui sont découvertes par la DGSI.

Le PSG est une entité qui intéresse de plus en plus la DGSI, et ce, depuis des mois. La raison de cet intérêt est le rôle obscur tenu par certains employés ou proches du club français au premier rang desquels Malik Nait-Liman, un ancien membre des services secrets, Hicham Karmoussi, l’ancien intendant de Nasser Al-Khelaïfi, ou Tayeb Benabderrahamne, un lobbyiste. Et selon L’Equipe, les enquêteurs en charge du dossier n’ont pas hésité avant d’employer les gros moyens pour exhumer de nombreuses données effacées des disques durs ou téléphones saisis chez Malik Nait-Liman.

Et comme on pouvait s’en douter, il y a de nombreux échanges de Nasser Al-Khelaïfi ou son répertoire téléphonique dans ce qui a été récupéré par les autorités, ce qui laisse à penser que l’ancien membre des services secrets était en possession d’une sauvegarde d’un ancien téléphone du boss du PSG. Pire, des documents intimes auraient également été retrouvés, parmi lesquels des clichés façon paparazzi du président parisien avec une femme à Londres.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’il y a également plusieurs milliers de séquences vidéo remontant à l’été 2018 provenant d’une microcaméra cachée dans une chambre d’un appartement. Nasser Al-Khelaïfi et une femme y auraient été filmés « dans leur plus stricte intimité » sur un lit à baldaquin. Et ce avant que l’intendant de NAK fouille la chambre en l’absence des deux occupants.

Pour l’heure, il semble très clair que le président du PSG n’était pas au courant de l’existence de cette caméra. Mais quant à l’identité de celui qui l’a placé, tout reste pour le moment un mystère. Cependant cela n’empêche pas l’entourage du dirigeant de faire savoir que : « Cette affaire commence par le licenciement d’un employé indélicat qui a ensuite menacé de révéler des éléments privés ».

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Barça : au cœur des débats, Piqué remet les choses en ordre « Je n’ai ch*ié sur la mère de personne, les caméras sont là »

Read Next

Barça : les 10 phrases les plus brûlantes de Gérard Piqué toujours égal à lui-même, sur la chaîne Twitch d’Ibai Llanos