PSG : Christophe Galtier fait de Sergio Ramos un leader dans le vestiaire

Sergio Ramos

as

Christophe Galtier était en conférence de presse ce jeudi 4 août 2022, à deux jours de son début en championnat face à Clermont. Une occasion pour le technicien français de confirmer le retour de Mbappé tout en louant le professionnalisme et le leadership de Ramos, qui a subi un coup lors de la Super Coupe, mais a décidé de terminer le match pour montrer à son entraîneur qu’il est prêt à concourir au plus haut niveau.

Loading...

Satisfait de la victoire en Supercoupe : « Nous sommes bien physiquement. La Super Coupe a été une grande performance collective qui nous a permis d’accélérer le rythme du jeu. Nous nous sommes bien préparés, nous n’avons pas eu de problèmes musculaires et tout le monde a pu bien travailler. Nous avons défendu ensemble en Supercoupe et attaqué ensemble. Nous avons concédé peu d’occasions et une seule occasion nette. Ce matin, nous avons travaillé sur cela, sur le fait de ne pas donner à nos adversaires des occasions de but claires ».

Le système de jeu : « On peut avoir l’impression, quand on annonce qu’on va jouer avec trois ou cinq joueurs, que c’est un système défensif, mais je pense que c’est tout le contraire et que c’est un système qui peut nous amener à accumuler beaucoup de joueurs dans la moitié de terrain adverse et en position d’attaque. Ce système nous permet d’attaquer avec beaucoup de joueurs et devrait nous donner le bon équilibre pour éviter les transitions de l’opposition ».

Loading...

Le retour de Mbappé et le trio avec Neymar et Messi : « C’est un plaisir de retrouver Kylian pour le premier match de championnat. Il est très heureux de revenir dans la compétition. Quant au fameux équilibre, il s’agit avant tout d’une volonté collective, mais aussi d’une responsabilité individuelle. Il y a des périodes très serrées où l’équipe n’a pas encore pris l’avantage sur l’adversaire et nous devons faire très attention à ne pas donner à l’adversaire la possibilité de nous faire courir. Quand vous avez un coéquipier qui fait des efforts, cela déteint évidemment et donne envie à la personne à côté de vous de faire les mêmes efforts. Ensuite, il peut y avoir des moments dans le jeu où on se retrouve avec des attaquants ou des ailiers qui ont du mal à revenir et il faut accepter que parfois il faut gagner du temps pour que ces joueurs qui ont été dépassés reviennent dans le bloc équipe ».

Renato Sanches confirme : « C’est un joueur qui a des qualités que d’autres n’ont pas, notamment Marco Verratti et Vitinha. Il est très explosif, il a du cran et il a un impact. Il y avait cette opportunité sur le marché : il connaît le championnat de France et a un très haut niveau. Il devra s’intégrer. Il sera en retard dans la préparation, mais il est totalement différent en termes d’explosivité lorsqu’il s’agit de briser des lignes et aussi de bloquer des tirs en défense”.

Loading...

Rotations : « Il y aura toujours de la concurrence, nous mettrons toujours en avant la performance du joueur, mais nous devrons organiser le temps de jeu pour que tout le monde soit performant et que nous perdions le moins de joueurs possible d’ici le 13 novembre. Après la Coupe du monde, on verra, il y aura aussi une fenêtre de transfert en hiver. »

Sergio Ramos : « Automatiquement, il est l’un des leaders du vestiaire et il m’est arrivé dans différents clubs d’avoir des leaders qui ne jouaient pas, mais j’essaie toujours de faire de ce type de joueur, avec une expérience extraordinaire, le leader. Et ce qu’ils ont à apporter en termes de professionnalisme à chacun peut m’être utile, car il s’agit d’une expérience que je n’ai pas ou que je n’ai pas eue. Après cela, Sergio va bien, il n’a pas manqué une seule séance d’entraînement, mais il a eu une petite frayeur au quadriceps, il a voulu terminer le match pour montrer qu’il est prêt à performer cette année ».

Il s’attend à trois recrutements supplémentaires : « Vous m’avez demandé combien, je dirai trois, puis je sais à quel point le marché est difficile et nous ne sommes pas là pour accumuler des joueurs. Je veux qu’il y ait un certain nombre de joueurs dans mon équipe et je veux que les joueurs qui sont proches en termes de niveau aient une compétition saine. Je ne sais pas si ces trois joueurs arriveront rapidement, plus tard ou pas du tout. Mais je sais que le club fait tout son possible pour avoir le meilleur effectif ».

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Mercato : Man Utd, Chelsea, Real Madrid et autres, 5 cadors européens à la lutte pour signer Benjamin Sesko

Read Next

Ligue 1 : le PSG prend de nouvelles mesures disciplinaires « Si un joueur sort du rang, il sera renvoyé »