Pedri, Gavi, Nico, Araujo, Eric et autres : Busquets donne le nom du jeune qui l’a le plus surpris

Araujo Busquets

MD

Sergio Busquets a accordé une interview à Aleix Parisé de RAC1 dans lequel il a abordé plusieurs sujets de l’actualité du FC Barcelone. Et surtout, les jeunes étaient au centre des attentions. Mais il n’a pas aussi fini sans parler de sa propre situation comme celle des vétérans du club à savoir Piqué et Jordi Alba.

Loading...

Pensez-vous poursuivre votre carrière en dehors du Barça ? : « Oui, mais pas en Europe parce que je pense qu’il serait très difficile pour moi de jouer pour une autre équipe que le Barça et de me battre pour les mêmes objectifs que le Barça. Je ne pourrais pas, je suis trop culé. Vivre une expérience sur un autre continent serait une possibilité. »

Physiquement, vous allez bien ? : « Je ne suis pas, je n’ai jamais été et je ne serai jamais un joueur rapide, c’est un début. J’ai mes caractéristiques et je pense que tous ceux qui connaissent le football et m’ont vu jouer le savent, et je suis le premier. A partir de maintenant, si en tant qu’équipe vous ne faites pas bien les choses, je souffre, Usain Bolt et Kanté. Et physiquement ? Oui, je suis toujours disponible, je ne me blesse jamais. Ça ne pourrait pas être mieux. »

Loading...

Les jeunes sont-ils en pleine ascension ? : « Oui, et c’est bien d’avoir de la concurrence. Et s’ils sont locaux, c’est encore mieux. Et cela vous évite d’investir financièrement dans des signatures et sinon, vous devrez signer à l’extérieur. Plus l’équipe est grande, mieux c’est. Le football a évolué, il y a plus de matchs et il y a cinq changements. »

Laporta a confirmé que le Barça avait déjà deux recrues pour la saison prochaine, Christensen (Chelsea) et Kessié (Milan). Le profil plus physique du milieu de terrain vous convient-il ? « Il doit convenir à l’entraîneur, qui est celui qui l’a vu et l’a signé. Je suis heureux qu’il puisse être signé et que des gens veuillent venir ici pour étoffer l’équipe et lui donner un profil différent. J’ai vu jouer Kessié, c’est un joueur très fort physiquement, il perd très peu de ballons, il a un grand corps, il tient très bien le ballon et il a un très bon départ. Je suis sûr qu’il va nous aider. »

Loading...

Vous ne pouvez pas trouver un remplaçant pour vous… : « Au niveau du Barça, ma position est un peu compliquée, difficile. Il y a peu de joueurs avec ce profil parce que la plupart des équipes jouent avec un double pivot ou des milieux intérieurs qui sont “box to box”, qui veulent être en haut et en bas, et mon poste est un poste où vous devez tout contrôler un peu, vous devez penser et être référent à un endroit. »

Nico, De Jong… Sont-ils vos remplaçants dans l’équipe actuelle du Barça ? : « Oui… Un peu plus Nico que Frenkie, bien que Frenkie ait plus de minutes à ce poste, un peu plus d’expérience. Mais ce ne sont pas des joueurs très similaires pour moi. Chacun a ses propres caractéristiques et elles sont un peu différentes des miennes. Mais je suis sûr que Xavi, quel que soit celui qu’il voit à cette position, lui fera comprendre et voir ce qu’il veut. »

L’arrivée de Xavi a été une bouffée d’air frais ? : « Il a changé beaucoup de choses, il est venu avec ses idées, son personnel… Lors des premiers entraînements, c’était difficile à cause de la philosophie qu’il voulait mettre en place… Cela a fait une grande différence et c’était ce que tous les fans du Barça voulaient. »

Piqué, Alba, Busquets… Ont-ils contribué à la mise en place du système ? : « Oui, pas seulement avec l’idée, mais avec tout. Et pas depuis l’arrivée de Xavi, mais avant. En tant que joueurs qui sont avec nous depuis le plus longtemps, ce que nous voulons, c’est que tout le monde s’intègre rapidement et aide si nécessaire. Nous aidons également les jeunes joueurs, car nous sommes passés par là. Nous, avec l’arrivée de Xavi, avions un certain avantage parce que nous avions déjà des automatismes. »

Avez-vous été injuste envers Piqué et Alba ? : « Oui, totalement. Ce sont des choses qui font partie du football, mais nous étions sous les feux des projecteurs parce que nous sommes là depuis le plus longtemps, nous avons vécu toutes les éliminations de la Ligue des champions… Peut-être que Piqué a été un peu laissé de côté, mais moi, Jordi, Sergi Roberto sommes des joueurs qui ne font pas beaucoup d’interviews, qui n’ont pas beaucoup d’amis à l’extérieur et parfois, quand un joueur est là depuis longtemps, cela devient un peu fatigant. Cela fait partie du football. Nous l’acceptons. C’est bon. »

Pedri, Gavi, Nico, Araujo, Eric… Quel jeune vous a le plus surpris ? : « Pedri. Les autres sont passés par la base, mais Pedri est arrivé et il semblait tout connaître depuis longtemps : les automatismes, l’idée, la position sur le terrain, contrôlant tout sur le plan aérien et mental. Et comment il est en tant que personne. Son calme. Il travaille, il écoute, il ne se plaint pas… Comme Iniesta ? Je n’aime pas comparer. Ce sont des époques différentes, des joueurs différents. Peut-être qu’il est similaire en tant que personne, ou sa qualité, ou un geste… Mais Pedri doit suivre son propre chemin et je suis sûr qu’il le fera très bien. »

Busquets choisit-il de jouer avec Xavi et Iniesta ou avec Pedri et De Jong ? : « J’aime jouer, surtout si vous gagnez. Nous avions chacun notre propre style, mais avec Xavi et Andres, nous nous complétions très bien, car nous jouions déjà ensemble depuis le bas. Nous savions ce que nous devions faire. »

Govea Agbomahena

Govea Agbomahena, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Barça : Busquets revient sur le départ de Messi et le clasico face au Real Madrid « On les a écrasés »

Read Next

Mercato : un gros coup de froid annoncé au Real Madrid dans le dossier Kylian Mbappé