Nouveau format de l’UCL : Ceferin confronté à deux dilemmes, la mesure de Nasser contre la Super Ligue balayée

Nouveau format de l’UCL Ceferin confronté à deux dilemmes, la mesure de Nasser contre la Super Ligue balayée

as

Le nouveau format de la Ligue des Champions (UCL) retient le souffle de tout le monde ce mardi 10 mai 2022 et demain mercredi. Puisque ce sont les deux jours durant lesquels, les dirigeants du football européens comme Aleksander Ceferin et Nasser Al-Khelaïfi vont réfléchir à leurs projets de réforme qui passe très mal dans le rang des dirigeants et entraineurs de clubs.

Loading...

En effet, le monde du football se tourne vers Vienne pour savoir ce qui sera fait pour redonner à la Ligue des Champions son éclat perdu qui fait que les grands clubs se tournent vers une Super Ligue européenne. C’est pour cette raison que le Comité exécutif et le Congrès de l’UEFA, qui se tiendront mardi et mercredi dans la capitale autrichienne, seront cruciaux pour déterminer à quoi ressemblera la nouvelle Ligue des champions à partir de 2024. Pour rappel, la proposition initiale était de 36 équipes au lieu de 32, ce qui a suscité de vives polémiques de la part des cadors européens.

Cependant, il existe plusieurs autres points de friction, comme le rapporte AS, et l’UEFA est prête à faire des compromis sur plusieurs d’entre eux pour satisfaire toutes les parties concernées. La plus importante est celle des deux équipes classées par l’UEFA, une mesure que l’ECA (European Club Association) a mise sur la table en réponse à la Super League. Bien qu’intéressante à de nombreux égards, cette affirmation est devenue au fil du temps problématique. C’est du moins ce qu’annonce le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, dans une interview accordée au média espagnol il y a quelques jours.

Loading...

Pour lui, il y a d’autres moyens d’attribuer ces places sur la base du mérite sportif, comme le demandent les ligues et les associations de supporters européennes, qui ont manifesté leur mécontentement dès le début sur cette question et l’ont reflété par des protestations lors des matchs de la Bundesliga au dernier tour. L’autre point de discorde entre la nouvelle Ligue des champions et les principaux championnats est le nombre de matchs à disputer. L’UEFA a annoncé qu’il y aurait 10 matchs dans la première phase, au lieu des 6 actuels, ce qui est un énorme problème de calendrier pour des championnats tels que les championnats espagnols ou anglais, avec pratiquement aucun espace en milieu de semaine.

A ce problème, la solution publiée par plusieurs médias, serait quelque chose entre les deux : 8 matchs dans la première phase, c’est-à-dire plus qu’aujourd’hui, mais moins que prévu initialement. Mais Nasser Al-Khelaifi, président de l’ECA, a annoncé après la réunion des clubs à Madrid qu’ils étaient convaincus d’ « apporter une proposition bénéfique aux équipes et aux fans au Congrès ce mardi à Vienne ». C’est dire que tout le monde attend avec impatience cette solution qui va changer le football européen d’une manière ou d’une autre. Puisqu’en cas d’échec, il ouvre grand la porte à une nouvelle réflexion sur la Super Ligue, ce qu’il veut éviter à tout prix.

Loading...

Enfin, l’autre question qui reste en suspens est celle du Final Four de la Ligue des Champions. Sur ce point, Ceferin a déjà déclaré qu’il aimait ce système et a également indiqué, lors de l’entretien accordé à AS, qu’il existait un système dont il n’a pas encore pu donner les détails et qui apparaît également comme une excellente option. De toutes les manières, on en saura un peu plus à l’issue des réunions entre les principaux responsables du football qui se tiennent ce mardi 10 mai 2022 et demain mercredi à Vienne.

Adama Touré

Read Previous

Mercato : furieux, le PDG de Dortmund se lâche sur le transfert de Haaland à City « C’est sa décision »

Read Next

Ballon d’Or 2022 : Thierry Henry donne déjà son favori pour le sacre