Mercato : les raisons du ‘’NON’’ de Florentino Pérez à Haaland

Real Madrid Florentino Pérez prolonge deux pépites

Eurosport

Erling Haaland se dirige tout doit vers Manchester City alors que tout était bien parti pour que ce dernier rejoigne le Real Madrid à la fin de la saison en cours. Mais le dirigeant de la maison blanche Florentin Pérez, toujours fidèle à sa politique n’a pas céder aux exigences de l’agent du Norvégien, qui voulait lui faire signer un contrat bien particulier.

Loading...

En effet, le futur du Norvégien Erling Haaland est de plus en plus au centre des attentions. Mieux selon The Athletic son départ pour Manchester City sera officiel cette semaine. Une situation qui va mettre un terme à l’un des feuilletons des derniers mois, dans lequel le joueur s’est rapproché plusieurs fois du Real Madrid, préférant personnellement la possibilité de finir au club blanc.

Toutefois, malgré les envies du joueur et de la maison blanche, les négociations entre Erling et Florentino n’ont pas abouti et, dans ce sens, il y avait une clause qui freinait les prétentions à Chamartín. Et selon la Cadena SER, feu Mino Raiola, l’agent du joueur à l’époque, est allé jusqu’à demander une “clause libératoire” de 150 millions dans son contrat pour sa deuxième saison.

Loading...

Il s’agissait d’un atout dans la manche du joueur, de sorte que si les choses n’allaient pas bien dans la capitale espagnole comme cela se passe avec le Belge Eden Hazard, il pouvait facilement et à moindre coût quitter le club, car 150 millions pour un joueur de cette taille dans le marché actuel, est un chiffre abordable pour de nombreux clubs. Mais Florentino Pérez a refusé catégoriquement, car il a compris qu’il ne pouvait pas faire un investissement aussi lourd sur un joueur et lui donner la possibilité de partir à si bon marché.

Mieux, la position du Real Madrid s’illustre très bien par le cas Eder Militao qui a déjà une clause d’un milliard d’euros. C’est dire que le Real Madrid aime tenir ses joueurs en laisse et si quelqu’un les veut, il doit négocier, car leurs clauses sont inabordables. Permettre donc à Haaland d’avoir une lettre de départ pour 150 millions d’euros n’a jamais été une option pour le dirigeant du Real Madrid.

Loading...

Fances Gill

Read Previous

Ballon d’Or 2022 : le grand favori pour le sacre est déjà connu

Read Next

Mercato : double coup dur pour le Barça de Xavi Hernandez