Mercato : les 10 pires attaquants de l’histoire du Real Madrid

Mercato les 10 pires attaquants de l'histoire du Real Madrid

md

Le Real Madrid de Florentino Pérez est sans aucun doute la meilleure équipe de la dernière décennie, et même de l’histoire du football. Et cela, le club le prouve en dominant l’Europe comme il l’a encore fait la saison dernière. Si c’est grâce à un mercato réussi que la maison blanche domine tout, il faut aussi lui reconnaitre l’intelligence de ses dirigeants dans les choix, même si ça n’a pas été toujours le cas dans le passé comme dans l’ère du président Florentino Pérez.

Loading...

1. Nicolas Anelka : Le Français est l’un des échecs les plus discutés de l’histoire du Real Madrid. Signé d’Arsenal en tant que vedette à l’été 1999, il n’a pas réussi à s’intégrer à l’équipe. Pire, il a été suspendu pendant 45 jours pour avoir refusé de s’entraîner. Bien qu’il ait regagné sa place dans l’équipe première à la fin de la saison et qu’il ait marqué un but essentiel contre le Bayern Munich, qui a permis au Real Madrid d’atteindre la finale de la Ligue des champions, le club l’a déclaré transférable à la fin de la saison et il est parti au PSG.

2. Antonio Cassano : arrivé au Real Madrid en janvier 2006, il était présenté comme l’un des meilleurs joueurs d’Italie. En effet, il ne lui a pas fallu longtemps pour marquer un but, lors d’un match de Copa del Rey contre le Betis. Mais, en réalité, il ne comptait pas pour l’entraîneur Juan Ramón López Caro et Cassano a commencé à faire parler de lui, mais pour ses performances en dehors du terrain.

Loading...

3. Javier “El Conejo” Saviola : Il a été signé en 2007 en provenance du FC Barcelone, où il avait fait de bons résultats. Il a été la recrue phare de l’été et a été présenté au Santiago Bernabeu devant 3000 personnes. Cependant, il n’a pas été en mesure de montrer son meilleur football dans la maison blanche, car ni Bernd Schuster ni Juande Ramos ne lui ont donné la confiance nécessaire. Il n’a passé que deux saisons au cours desquelles il a marqué 3 buts.

4. Luka Jovic : signé en été 2019 avec Eden Hazard, le Serbe n’a pas pu s’imposer dans la maison blanche après trois saisons durant lesquelles il n’a marqué que 3 buts (dont 2 lors de sa première saison). Jovic n’a jamais été au niveau de Karim Benzema qu’il voulait remplacer. Au passage, ce dernier a connu la meilleure saison de sa carrière, et pendant tout ce temps, Jovic n’a été titularisé que deux fois de suite.

Loading...

5. Edwin Congo : Il est arrivé en 1999, bien qu’il ait d’abord été prêté à Valladolid pour une saison, et déjà lors de la saison 2001/2002 il faisait partie de l’équipe première. Mais il n’a pas réussi a joué une seule minute sous le maillot blanc. Cette signature est due au fait que Lorenzo Sanz, président du Real Madrid à l’époque, a reçu une vidéo d’un fan de 14 ans montrant ses grandes performances dans le championnat colombien.

6. Manolo Canabal : recruté en 1997 en provenance de Mérida, où il avait fait une bonne saison, il était une demande expresse de Fabio Capello qui a assuré qu’il sera l’une des stars de la première division où qu’il joue. Attaquant naturel d’1,95m et de plus de 90 kilos, il n’a eu aucune opportunité de Heynkes dans la saison. Il a été prêté à Valladolid, puis à Alavés, puis au Rayo Vallecano et enfin à Málaga.

7. Perica Ognjenovic : Un autre joueur des Balkans sans chance au Real Madrid. De l’Étoile Rouge, il a signé au Real Madrid en 1999. Il a passé trois saisons au cours desquelles il n’a joué que 22 matchs et marqué un seul but. Son équipe suivante était Kaiserlautern.

8. Elvir Baljic : L’attaquant bosniaque est l’un des plus malchanceux du Real Madrid avec des blessures aux ligaments. Il n’a joué qu’une seule saison au Real Madrid et a marqué un seul but. Il s’agissait d’une demande expresse de Toshack, qui l’avait vu jouer dans le championnat turc et qui disait de lui qu’il était “le Rivaldo des Balkans”.

9. Peter Dubosvky : transféré au Real Madrid en 1993, il était venu pour compléter Zamorano. Mais cela n’a pas fonctionné, car au cours des deux saisons qu’il a passées à la maison blanche, il n’a marqué que 3 buts pour 5 titularisations. Après son temps avec l’équipe blanche, il est parti pour Oviedo.

10. Federico Magallanes : signé en 1998 en provenance de l’Atalanta, il n’a passé qu’une seule saison au Real Madrid, au cours de laquelle il a marqué un seul but, mais pas en match officiel, puisqu’il n’en a jamais joué. Guus Hiddink n’ayant pas compté sur lui, il a donc été prêté au Racing Santander.

Quels sont les 10 pires attaquants de l'histoire du Real Madrid ?

  1. Anelka
  2. Cassano
  3. Saviola
  4. Jovic
  5. Congo
  6. Canabal
  7. Perica
  8. Baljic
  9. dubosvky
  10. Magallanes

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Top 10 des clubs les plus titrés de la décennie : le Real et le PSG en tête, le Bayern et Man City bien positionnés

Read Next

« Manchester United est si terrible que Cristiano Ronaldo acceptera une baisse de salaire pour les quitter »