Mercato : le propriétaire de Leeds prévient : «Si le Barça ne nous paie pas pour Raphinha, nous aurons un problème»

Raphinha m

MD

Andrea Radrizzani, le propriétaire de Leeds n’a pas aimé l’attitude de son joueur et de son agent qui ont préféré le FC Barcelone alors que ce dernier avait déjà un accord avec les Blues de Chelsea pour vendre son joueur. Et ce dernier ne s’en cache pas, puisqu’il le dit dans un rapport détaillé paru dans The Atheltic. Il n’a donc pas hésité à mettre en garde le FC Barcelone contre les impayés et a même lancé une fléchette à Deco, l’agent de Raphinha.

Loading...

En effet, si la signature de Lewandowski (ou de Koundé) peut être définie comme un feuilleton, celle de Raphinha n’est pas loin derrière. Puisque l’international brésilien avait Chelsea derrière lui et il était difficile de le voir au Camp Nou en raison des exigences élevées de Leeds qui demandait gros pour son joyau. Mais finalement, ce sont les Catalans qui ont remporté la partie, et ce, malgré l’accord que Leeds avait déjà avec Chelsea.

L’insistance du joueur et les influences barcelonaises (comme le dit le propriétaire de Leeds) l’ont obligé à changer la donne et à le vendre au club blaugrana : « Pour moi, c’était [l’accord avec Chelsea, ndlr] fait, et quand j’ai un accord, ma parole est ma parole… J’étais gêné de retourner voir Todd Boehly [propriétaire de Chelsea, ndlr] et de changer ma position » explique-t-il dans The Athletic.

Loading...

Andrea Radrizzani, a ensuite ajouté : « Nous avons conclu l’accord avec Chelsea parce que le joueur voulait partir et était prêt à écouter les offres des clubs de Premier League… Mais malheureusement, disons que les influences de Barcelone ont convaincu le joueur d’attendre, attendre, attendre… jusqu’à ce qu’ils puissent trouver une solution. Cela montre encore une fois le pouvoir et l’influence que les joueurs et leurs agents ont dans le système, qui pour moi est exagéré, trop… Nous faisons beaucoup d’investissements pour construire des clubs. Nous investissons des centaines de millions, mais tout le pouvoir semble être entre les mains des agents et des représentants de ces joueurs ».

Par ailleurs, Radrizzani a également tenu à préciser que Leeds a pris des précautions face à la situation financière du FC Barcelone. Puisque comme le précise The Athletic, une clause pénale qui sanctionnerait l’absence de paiement par le club présidé par Joan Laporta. Et Leeds prévient, tout en restant optimiste quant à l’encaissement du transfert de Raphinha, en marquant le 2 septembre comme une date clé, raison pour laquelle il a déclaré : « Si le Barça ne nous paie pas pour Raphinha, nous aurons un problème ». D’un autre côté, même si le Barça n’a pas fourni de chiffres pour le transfert de Raphinha, MARCA a annoncé qu’ils sont de l’ordre de 48 millions fixes plus 12 millions en variables.

Loading...

Nasrine Roux

Nasrine Roux, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Premier League : Klopp avant sa première contre Fulham « Darwin est prêt, mais ça ne veut pas dire qu’il doit débuter »

Read Next

Mercato : poussé à la porte au Barça, Frenkie de Jong choisit enfin son prochain club