Mercato : le Barça contraint de vendre en janvier pour respecter le fair-play de LaLiga, une liste de départ déjà établie

Laporta entretien

MD

Le FC Barcelone de Joan Laporta a du souci à se faire. Et s’il est déjà connu de tous que le club ne peut plus recruter en janvier, il vient d’être contraint à se débarrasser de certains joueurs dans son effectif, ce qui va lui permettre de respecter l’assainissement financier que les dirigeants de LaLiga lui imposent et l’empêche de recruter.

Joan Laporta a révélé il y a quelques jours le revirement inattendu qu’il y a eu dans ses plans de transferts hivernaux. Malgré leur “bonne santé”, les géants catalans ne pourront pas renforcer leur effectif en janvier en raison des règles strictes du fair-play financier de LaLiga. C’est donc contraint à la règlementation que Joan Laporta a décrit la situation comme une contradiction dans les termes a souligné la nécessité de générer plus de revenus et en même temps de réduire les coûts afin d’avoir une marge salariale, et cela signifie inévitablement vendre certains joueurs.

En effet, si le Barça veut incorporer des joueurs lors de ce marché hivernal, il doit respecter la formule 1 pour 1. En d’autres termes, pour chaque million de salaires libérés par le départ de joueurs, le club pourra en investir un dans de nouveaux joueurs en tenant compte du salaire plus l’amortissement de la signature. C’est dire que malgré l’accord sur la résiliation du contrat de Piqué, dont la plupart des détails sont inconnus, le club barcelonais a gagné peu de marge de manœuvre, ayant toujours besoin de libérer des fonds pour pouvoir faire quelques recrutements, bien qu’il ait ouvert un peu d’espace avec le départ du défenseur central.

Cette mesure à différentes échelles de LaLiga, conçue précisément pour éviter le blocage économique des clubs avec plus de dépenses que de revenus, oblige dans cette fenêtre à se débarrasser de certains cracks avec des salaires élevés. Ce serait le cas de Memphis Depay. Le Néerlandais est dans sa deuxième et dernière année de contrat et le Barça est prêt à le libérer afin d’économiser son salaire élevé. Au Camp Nou, ils sacrifieraient son transfert pour se débarrasser de ses frais. Séville, la Juventus et Newcastle ont déjà fait des démarches.

Mais il ne sera pas le seul, puisque dans les bureaux du Barça, tout est envisagé pour soulager la trésorerie. Ainsi, la porte est aussi ouverte pour Héctor Bellerín, si une équipe était intéressée. Le latéral droit ne connaît rien, ni du Barça ni du club andalou, et ils voient l’opération comme compliquée. Cependant, il y a d’autres joueurs du Barça qui ont du cachet sur le marché, mais le club ferme toute possibilité, car il estime que cela affaiblirait l’effectif. De Jong était dans la vitrine et on négociait même son départ pour Manchester United, le prochain rival en Europa League, mais la détermination du joueur à rester et son contrat jusqu’en 2026 l’ont fait rester dans le vestiaire.

Nasrine Roux

Nasrine Roux, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Top 10 des phrases choques de Cristiano Ronaldo : résumé pour tout savoir sur son entretien avec Piers Morgan

Read Next

Qatar 2022 : Jude Bellingham domine le top 10 des joueurs européens avec la plus forte valeur marchande