Mercato : furieux, le PDG de Dortmund se lâche sur le transfert de Haaland à City « C’est sa décision »

Mercato furieux, le PDG de Dortmund se lâche sur le transfert de Haaland à City C'est sa décision

as

Le mercato estival est en train de s’emballer en Angleterre avec Manchester City qui a déjà trouvé son prochain numéro 9 en la personne de Haaland. Le norvégien qui était partagé entre les Cityzens et les Madrilènes a finalement choisi le club anglais, une situation qui désole le PDG de son club Hans-Joachim Watzke qui s’est prononcé sur le sujet.

En effet, Erling Haaland est annoncé avec insistance à Manchester City qui sera sans aucun doute son prochain club. Et les dirigeants du Borussia Dortmund qui sont victimes de ce mouvement se prononcés sur le sujet. Et c’est le PDG Hans-Joachim Watzke, qui s’est exprimé sur CNN au sujet du départ imminent du Norvégien : « C’est le seul moyen pour nous, car lorsqu’un joueur fait de très bons résultats, nous devons nous battre contre les grands, grands, grands clubs avec des oligarques et avec des États arabes derrière eux. Et ce combat, nous ne pouvons pas le gagner », explique-t-il.

Watzke a ensuite admis que la clé pour Dortmund, est de savoir comment surmonter ces départs : « Oui, nous pouvons gagner un combat pour un joueur de 18 ans, comme Jude Bellingham, car ces joueurs aiment jouer au Borussia Dortmund, parce que nous avons toujours 80 000 spectateurs. Il y a une très bonne ambiance et le club sait comment gérer les jeunes joueurs. C’est notre façon de faire et, oui, nous avons un bon département qui suit les jeunes joueurs tous les jours, mais il est également très important que si vous avez les joueurs ici, vous les développiez et je pense que cela fonctionne la plupart du temps ».

Habitué à voir les joueurs défiler dans le club, le PDG résigné a ajouté « parfois, c’est un peu excitant. C’était excitant pour moi quand Mats Hummels m’a dit en 2016 qu’il quittait le club après, je pense, sept ou huit ans, car cela faisait longtemps et nous avions une relation très spéciale. Mais parfois, les joueurs restent à Dortmund pendant un, deux ou trois ans et pendant cette période, les émotions ne sont pas si profondes et il est normal que les joueurs aillent et viennent. Parfois c’est une bonne affaire et parfois non. Lorsque nous avons vendu Dembélé à Barcelone après une courte période, c’était une très bonne vente. Lorsque Robert Lewandowski est parti gratuitement, ce n’était pas une bonne affaire, mais c’est le football », a déclaré le PDG du club.

Mais Watzke ne finit pas sans faire savoir que le départ de Haaland ne dépend pas d’eux et que le club va survivre à cela : « c’est la décision d’Erling. Il a une clause de sortie et il doit décider s’il veut la rendre effective ou non, il a le temps de nous faire part de sa décision. Le moment venu, il le fera. Nous avons joué au football pendant 113 ans et 111 d’entre eux ont été sans Haaland. Nous avions Robert Lewandowski, puis il est parti en 2014, mais nous avons joué au football en 2015, 2016, 2017… jusqu’à maintenant. Ensuite, il y a eu Aubameyang, puis Haaland et vous pouvez être sûrs que si Erling prend la décision de nous quitter, nous trouverons le prochain 100 pour cent. »

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Mercato : Kylian Mbappé réagit aux rumeurs sur son voyage avec Hakimi à Madrid

Read Next

Nouveau format de l’UCL : Ceferin confronté à deux dilemmes, la mesure de Nasser contre la Super Ligue balayée