Manchester United : Cristiano Ronaldo au cœur d’une grosse dispute dans le vestiaire

Manchester United Cristiano Ronaldo au cœur d’une grosse dispute dans le vestiaire

MD

Cristiano Ronaldo qui est en pleine concentration avec le Portugal et va même disputer le dernier match du Portugal lors de cette trêve internationale ce mardi 27 septembre 2022, et au cœur d’une grosse polémique dans le vestiaire de Manchester United. Et les principaux protagonistes sont les jeunes recrues du club anglais.

En effet, Cristiano Ronaldo n’est pas encore parti de Manchester United, mais certains joueurs du club anglais se battent déjà dans le vestiaire mancunien pour récupérer son numéro 7.  C’est dire que resté bon gré mal gré du côté de Manchester United cet été, le fait que le Portugais est bien parti pour honorer son contrat du côté d’Old Trafford ne plait pas à tous.

Mais à moins qu’une opportunité ne s’ouvre lors du mercato hivernal, le Portugais est bien parti pour rester à Manchester United jusqu’à la fin de la saison en cour et plus même, puisqu’il a été annoncé que le club anglais essaie déjà de le convaincre de rempiler une année supplémentaire, un scénario qui ne déplairait pas à deux de ses coéquipiers.

Puisque selon Manchester Evening News, Jadon Sancho et Antony souhaiteraient tous deux récupérer le mythique numéro 7 du club au départ du quintuple Ballon d’Or. Un numéro que portait l’Anglais et le Brésilien lors de leur passage respectif au Borussia Dortmund et l’Ajax Amsterdam.

Cependant, il faut aussi noter que le 7 de Manchester United à une grande et particulière histoire. George Best, Eric Cantona ou encore David Beckham ont notamment eu l’honneur d’évoluer avec ce chiffre floqué dans le dos. Et après le premier passage de Cristiano Ronaldo, personne n’a réussi à porter ce dossard aussi bien que lui jusqu’à son retour.

Fances Gill

Read Previous

Le Real Madrid annonce la naissance d’une nouvelle communauté madridista

Read Next

EDF : gros avertissement à Kylian Mbappé « Attention à ne pas réitérer ton Euro 2021 catastrophique au Qatar »