Man City : Haaland explique enfin pourquoi il a esquivé le Real Madrid « … C’est la seule chose qui m’a poussé »

Mercato les chiffres du transfert de Haaland à Man City qui font de lui le 4e joueur le mieux payé au monde

as

Longtemps annoncé en coulisse dans les petits papiers du Real Madrid, le Norvégien Erling Haaland a finalement choisi le club anglais de Manchester City pour continuer sa progression dans l’élite. Un choix judicieux pour le joueur qui a enfin évoqué les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision.

Loading...

En effet, le Norvégien Erling Haaland a accordé une interview à The Athletic après avoir fait ses débuts officiels sous le maillot de Manchester City le 30 juillet contre Liverpool lors du match du Community Shield. Un match durant lequel il a raté une occasion qu’il n’avait pas l’habitude de manquer, ce qui rend ses débuts amers, car son club a perdu le premier titre de la saison. Et le Norvégien dans son entretien n’a pas manqué de raconter la réprimande de son père : « Pourquoi n’as-tu pas marqué cette chance ? » exclama son père.

Ensuite, le nouveau joueur de Manchester de City a avoué qu’il avait encore une grande marge de progression : « Je rate tout le temps des occasions avec mon pied gauche. Ça m’est arrivé la semaine dernière. En termes de finition, je dois améliorer mon pied gauche, mon pied droit, mes coups de tête… il y a tellement de choses à améliorer ». Pour rappel, en 116 matchs officiels entre Salzbourg et Dortmund, il a marqué 115 buts, tandis qu’il a joué 21 fois pour l’équipe nationale, marquant 20 buts.

Loading...

Par ailleurs, Alan Shearer a demandé au jeune attaquant comment s’était passé son passage dans l’équipe de Pep Guardiola, puisque son père, Alfie, a joué trois ans pour City au début des années 2000 : « Il voulait simplement me le présenter de la meilleure façon possible, car au bout du compte, il s’agit de moi, de mes sentiments et de la façon dont je me vois dans ce club. C’est la seule chose qui m’a poussé », ajoute Haaland sur le rôle de son père dans la signature. Il a ensuite montré la bonne relation entre le père et le fils : « juste pour ton information, j’ai marqué à Anfield avant toi, donc j’ai marqué plus de buts à Anfield que toi », une anecdote qui date du match Salzbourg – Liverpool en Ligue des Champions quand Erling était encore avec l’équipe autrichienne.

Mais il ne finit pas sans parler de son adaptation et des attentes si élevées : « il y a de la pression, mais dans ma tête, il s’agit d’aller sur le terrain avec le plus grand sourire sur mon visage et d’essayer de profiter du jeu ». Il a également commenté ce que c’est que d’être sous la direction de Guardiola, « il est exigeant dans ses instructions, sur ce qu’il faut faire et le faire à 100%. Peu importe qu’il s’agisse d’un exercice de course de base, vous devez le faire à 100%, tout comme vous le faites en match. Tu joues comme tu t’entraînes, c’est aussi simple que ça. »

Loading...

Govea Agbomahena

Govea Agbomahena, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Real Madrid : Camavinga et autres changent de dossards, les nouveaux numéros des joueurs d’Ancelotti 2022-23

Read Next

Tuchel : « Lukaku n’est pas parti à cause des superstitions sur le 9, mais pour des raisons tactiques »