Ligue des Champions : Verratti revient sur le fiasco du PSG face au Real Madrid en 8e et défend Donnarumma

Donnarumma Benzema

as

Le PSG a été éliminé en huitième de finale de la Ligue des Champions cette saison face au Real Madrid. Une défaite qui a scellé le sort du technicien argentin Mauricio Pochettino, comme il a remis en cause toute la saison du club qui s’est arrêté nette. Et dans un entretien à Le Parisien, Marco Verratti est revenu sur ce fait de jeu.

Loading...

Le mercato estival dernier a été l’un des plus animés du PSG. Puisque le club français a pris le soin des grands noms avec comme principal objectif de gagner la Ligue des Champions. Mais malheureusement, c’est à une nouvelle désillusion que le club s’est confronté, cette fois face au Real Madrid dans une double confrontation que le PSG a dominé pendant 90+60 min. Ce n’est donc pas cette année que le PSG remportera la Ligue des Champions.

Puisque le parcours a été stoppé net par un triplé de Benzema dans les 30 dernières minutes du match retour. Pourtant, les hommes de Mauricio Pochettino étaient bien partis pour se qualifier jusqu’à ce que tout le revers part d’une erreur de Gianluigi Donnarumma face à Karim Benzema pour enrayer la machine parisienne. Une boulette qui a d’ailleurs valu d’énormes critiques au gardien du PSG.

Loading...

C’est donc pour revenir sur cet incident que l’Italien Marco Verratti s’est prononcé là-dessus ce mercredi 18 mai 2022 Le Parisien : « Comment Donnarumma a-t-il vécu ce moment à Madrid ? Il a beaucoup souffert. Mais pour moi, il y avait faute. On a encore vu contre Troyes que l’arbitre a refusé un but (à Neymar) pour une faute similaire de Kylian (Mbappé) sur un défenseur qui n’est même pas tombé. Mais chacun peut se rater, nous et les arbitres. Mais oui, Gigio a souffert, comme tout le monde.

Il a gagné l’Euro, c’était le meilleur au monde, il fait une erreur, c’est le plus nul. C’est pour ça que pour nous joueurs, la chose la plus importante au-delà des qualités, c’est l’équilibre que nous devons trouver. Sinon, tu fais des montagnes russes au niveau des émotions, et ce n’est pas bon. C’est aussi pour ça qu’il faut vivre le football comme un divertissement, car si on ne s’amuse pas sur le terrain, on ne donne pas de plaisir aux gens ».

Loading...

Nasrine Roux

Nasrine Roux, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Mercato : Thomas Tuchel confirme deux premières recrues pour Chelsea

Read Next

Modric : « La remontée la plus compliquée en UCL est contre City, la plus amusante était celle du PSG, de la folie »