Ligue des Champions : la réaction du Bayern Munich au tirage du PSG pour les huitièmes

Ligue des Champions la réaction du Bayern Munich au tirage du PSG pour les huitièmes

Sport

Le Bayern Munich tout comme le PSG ne s’attendaient pas à vivre un huitième de finale tout aussi redoutable. C’est d’ailleurs ce qu’évitent tous les cadors européens en finissant premiers de leur poule. Mais le PSG ayant perdu sa place au profit du Benfica se voit déjà contraint de jouer un gros après le tirage sur lequel les dirigeants du Bayern ont déjà réagi.

Le Bayern Munich et le PSG se sont déjà croisés à cinq reprises ces cinq dernières années. C’est dire que les deux clubs se connaissent très bien, car l’avantage n’est largement pour aucun d’eux. Le bilan est de deux victoires parisiennes et trois succès munichois dont la finale de la Ligue des champions 2020, marquée par le sacre du Bayern sur un but de Kingsley Coman (1-0). C’est dire que nous allons assister à un match ouvert entre les deux équipes, et des deux côtés, personne ne s’emballe pour le moment.

« Ce sera un match entre deux bonnes équipes. C’est un adversaire solide, difficile. C’est du 50-50. Ce seront deux gros matchs, on a hâte d’y être. On est très bien en ce moment, mais on verra dans quel état on récupèrera les joueurs après la Coupe du monde. C’est très important de les récupérer en bonne forme » juge Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern, sur l’antenne de la chaîne L’Equipe.

Mais il n’a pas été le seul à réagir au tirage dans le club allemand, puisque dès que le tirage, le président Oliver Kahn n’avait pas caché une certaine crispation : « Je pense que c’est un peu notre destin. C’est un grand match en perspective, avec les meilleurs joueurs du monde qui s’affrontent. Mais c’est encore loin, il est difficile de dire maintenant comment le match va se dérouler. »

Par ailleurs, le technicien allemand du Bayern Julian Nagelsmann n’a pas aussi manqué de se prononcer sur le tirage : « On a hérité d’un adversaire compliqué. On avait déjà des adversaires redoutables dans la phase de groupes (Inter, Barça, Plzen, ndlr), on a fait premier du groupe, mais on n’a pas vraiment été récompensés de notre parfaite phase de groupes. Paris, qui a perdu la première place du groupe sur le dernier match, n’a pas non plus dû exulter en apprenant qu’il jouera contre nous. C’est un adversaire difficile, avec des joueurs de classe mondiale, mais le match est encore loin, entre-temps il y aura le Mondial… »

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Brésil : un dernier mondial pour Dani Alves, la liste de Tite pour la coupe du monde Qatar 2022

Read Next

UCL : l’Angleterre déplore le tirage du Real Madrid pour Liverpool « Il risque un retour cauchemardesque au Bernabéu »