LDC : le Barça humilié par le Benfica, Chelsea battu par la Juve, le Bayern écrase Kiev et Ronaldo sauve Man Utd

LDC le Barça humilié par le Benfica, Chelsea battu par la Juve, le Bayern écrase le Dynamo et Ronaldo sauve Man Utd

FM


Après le Real Madrid, le PSG ou encore l’Atlético et Liverpool, c’est le tour du FC Barcelone, de Chelsea ou encore de Manchester United de Cristiano Ronaldo et du Bayern Munich de se mettre en scène ce mercredi 29 septembre 2021 dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des Champions. Une soirée comme celle du mardi dernier avec de grosses surprises et surtout l’humiliation du FC Barcelone par le Benfica.

En effet, le Match entre le Benfica et le FC Barcelone a été très vite lancé par les locaux. Déjà à la 3e, lancé dans la profondeur, Darwin Gabriel Núñez Ribeiro temporise à l’entrée de la surface côté gauche et enchaîne des passements de jambes peu académique. La relève d’Edinson Cavani dépose ensuite Eric Garcia et termine d’un tir croisé du pied droit pour l’ouverture du score. A la 5e, les locaux ont tenté d’alourdir le score sans succès. Benfica insiste sur la surface du Barça. Et c’est au tour de l’attaquant ukrainien de déclencher rapidement. Sur sa gauche, Marc-André ter Stegen se couche et capte la tentative. A la 11e, on assiste à un sauvetage miraculeux. Frenkie de Jong vient fixer le portier de Benfica et glisser le ballon de but à Luuk de Jong… qui bégaye au moment de frapper. Revenu de nulle part, Verissimo tacle et sauve les siens ! Derrière, les deux tentatives de Pedri ne terminent pas au fond. A la 19e, Pedri frappe soudainement. Le Canarien ne se pose pas de question à 25 mètres, plein axe, et déclenche une frappe soudaine du pied droit qui va mourir à quelques centimètres à gauche du cadre de Vlachodimos.

A la 27e, le tir de Memphis Depay est contré. Sublime ouverture de Frenkie de Jong, qui trouve dans la diagonale, dans la profondeur, son compatriote. Dans la surface, Memphis Depay manque un peu de vitesse et voit finalement son tir croisé du gauche dévié en corner. A la 30e, joli ballon envoyé par-dessus la défense pour Frenkie de Jong, qui remise subtilement de la tête en retrait. A la récepton, Luuk de Jong est en retard et frappe en taclant… à côté. C’est dire que battu d’entrée par le puissant Darwin Nuñez, le Barça a bien tenté de réagir et s’est procuré quelques opportunités par ses Néerlandais, mais Luuk de Jong a tout gâché et Memphis Depay a manqué de réalisme. Frenkie de Jong avait sonné la révolte, très offensif, mais la sortie de Piqué, déjà averti et un peu trop excité, a incité Ronald Koeman à faire reculer le milieu néerlandais. Beaucoup de lacunes visibles côté Barça et manque de tranchant devant pour la première mi-temps.

Du retour des vestiaires, c’est le Benfica qui lance de nouveau les hostilités. Mais le buteur de la soirée Darwin Nuñez trouve le poteau. Ter Stegen déserte totalement son but et l’attaquant uruguayen, parti dans la profondeur, le devance et frappe de 35 mètres… le ballon manque un tout petit peu d’effet pour entrer dans le but. C’est sur la base du poteau qu’il termine avant de sortir. A la 57e, un coup franc est déposé par Frenkie de Jong, par-dessus la défense. Araujo remise de la tête vers le second poteau, où Luuk de Jong est incapable de conclure face au but vide. Le poteau repousse et l’arbitre signale finalement une position de hors-jeu. Superbe une-deux entre Joao Mario et Yaremchuk dans la surface barcelonaise. Si le Portugais bute sur la main gauche de Ter Stegen, le ballon revient dans les pieds de Rafa Silva, qui conclut de l’extérieur du pied pour le 2-0. A la 77e, Gilberto effectue une tête plongeante dans la surface, que Dest contre de la main. C’est évident, mais Monsieur Orsato préfère aller voir avant de sifflé le pénalty. L’attaquant uruguayen ouvre parfaitement son pied droit et prend Marc-André ter Stegen à contre-pied ! Doublé pour Darwin Nuñez, gifle pour le Barça.

Dans les autres rencontres de la soirée, la Bayern Munich écrase le Dunamo Kiev 5-0, la Juventus s’impose devant les champions d’Europe en titre Chelsea, Salzbourg s’impose devant l’OL, et pour finir, Cristiano Ronaldo sauve Manchester arrache à Manchester United sa première victoire dans la compétition cette saison.


Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Real Madrid : le pacte avec Erling Haaland qui remet en cause la déclaration de Watzke

Read Next

De Jong après l’humiliation du Barça : « Je ne pense pas que changer d’entraîneur va résoudre quoi que ce soit »

Leave a Reply