LaLiga : en pleine crise tous les deux, Koeman et Ancelotti ont des urgences à résoudre avant le Clasico

benzema clasico

MD


Le retour de la trêve internationale sera très animé en Liga comme en Ligue des Champions. Puisque les deux entraineurs du FC Barcelone Ronald Koeman et celui du Real Madrid Carlo Ancelotti traversent une crise de résultat alors que le clasico qui reste le match le plus suivi est pour le 24 prochain. Une échéance qui s’annonce à grands pas, mais bien avant les deux techniciens doivent résoudre quelques problèmes.

En effet, même si le Real Madrid est en tête de LaLiga avec 17 points, comme l’Atletico et la Real Sociedad, il faut rappeler qu’il sort d’un match nul contre Villarreal et d’une défaite contre l’Espanyol de Barcelone le promu. Alors il urge de renouer avec la victoire avant le déplacement au Camp Nou. De son côté, le FC Barcelone est neuvième au classement, à cinq points du leader, mais avec un match en retard, ce qui pourrait le laisser à deux longueurs. Ils ont aussi perdu contre l’Atlético la dernière fois et une victoire pour retrouver la confiance perdue depuis un longtemps est très indispensable.

En Ligue des champions, le Real Madrid sort également d’une défaite contre Sheriff au Santiago Bernabeu a fortement ébranlé le club, même s’il a gagné le premier match à l’extérieur contre l’Inter. De son côté, le FC Barcelone de Ronald Koeman est pour le moment un désastre en Europe. Deux matchs, deux défaites, six buts encaissés et aucun marqué. Leur passage en huitième de finale est très compromis, et Koeman n’a plus droit à l’erreur ou risque de se faire renverser en Ligue Europa.

Aussi, les deux clubs ont des défenses qui n’inspirent aucune confiance. Le Real Madrid n’a pas de latéraux purs et Ancelotti repositionne des joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs ce qui ce ressent dans les performances de ces derniers. Mais ils sont quand même la neuvième équipe la plus prolifique de LaLiga. Le FC Barcelone lui n’a toujours pas un système fixe, puisque la défense avec trois défenseurs centraux ne fonctionne pas, elle ne protège pas, et le quatre n’est pas non plus une solution. Ils ont également souffert de trop de blessures, obligeant Dest à jouer au poste d’arrière gauche. Résultats ils ont déjà encaissé 13 buts.

Par ailleurs, le milieu de terrain des deux équipes n’est pas ce qu’il y a de plus solide. Le Real Madrid a un milieu de terrain très expérimenté qui n’est pas au mieux de sa forme (Casemiro, Kroos et Modric). Les mouvements techniques ne compensent pas ce manque. Chez le grand rival, Koeman n’a pas encore trouvé la clé. Busquets est de retour dans le onze de départ, mais si en équipe nationale il se sent à l’aise avec des performances exceptionnelles au Barça, quelque chose ne va toujours pas.

Enfin, les attaques aussi un gros problème, puisque le Real Madrid comptait sur les buts de Vinicius, mais le Brésilien s’est éteint. Les Blancs vivent de la finition et de l’instinct de buteur de Benzema qui se retrouve désormais seul. Au Barça également, ils ont un problème évident avec les buts. C’est l’un de leurs principaux problèmes, puisque seul Memphis marque, ce qui a cessé depuis quelques matchs.


Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Ballon d’or 2021 : Benzema affiche ses ambitions « Je vais faire tout mon possible pour avoir ce grand trophée »

Read Next

Mercato : annoncé avec insistance au Barça en janvier, Raheem Sterling réagit

Leave a Reply