Finale Ligue des Champions : alerte rouge au Real Madrid avant le match face à Liverpool

Finale Ligue des Champions alerte rouge au Real Madrid avant le match face à Liverpool

UEFA

La finale de la Ligue des Champions va se jouer ce samedi 28 mai 2022 en France. Une rencontre très attendue qui est la plus importante des deux équipes finalistes de la saison. C’est dire que tout comme le Real Madrid, les Reds de Liverpool feront tout pour gagner ce trophée, vu qu’ils ont pour le moment la meilleure équipe qui joue à un football mis en place par Jürgen Klopp et bien maitrisé par ses joueurs.

Loading...

En effet, les Reds de Liverpool sont bien plébiscités pour cette finale de la Ligue des Champions. Une situation qui est due au plan diabolique lis en place par Jürgen Klopp et qui suscite l’admiration des amoureux du football pour le Liverpool du technicien allemand. La raison d’un tel engouement est que son approche du jeu séduit les fans et impose des exigences à ses adversaires, ce qui n’est pas le cas du Real Madrid. Les hommes de Carlo Ancelotti ont réussi à se tirer d’affaire contre le PSG, Chelsea et Manchester City grâce à leur ténacité et à la bonne forme du duo d’attaque le plus redoutable du moment constitué par le Français Karim Benzema et le Brésilien Vinicius Jr.

Et au cours de cette finale, ils vont encore affronter un adversaire de premier ordre. Pour rappel, il y a un peu plus d’un an, ce même Real Madrid les avait battus de manière convaincante en quart de finale, mais c’était un Liverpool très différent, puisque la machine de Klopp n’est pas seulement redevenue ce qu’elle était, elle est maintenant meilleure que jamais avec de nouvelles recrues. Pour certains, c’est même le meilleur Liverpool de tous les temps, une équipe très performante sur le plan technique, physique et tactique, qui maîtrise ses adversaires et dispose d’une force offensive importante. C’est pourquoi ils ne se contentent pas de contre-attaquer, ils vous soumettent à la possession du ballon et ne vous laissent pas jouer.

Loading...

Avec un rythme infernal, le Liverpool de Klopp est une pure frénésie. Ils jouent à une vitesse extraordinaire et exigent une énorme précision technique de la part des adversaires s’ils veulent avoir une chance. Mieux, la verticalité est leur marque de fabrique. Et bien que les adversaires que le Real Madrid a affrontés durant son parcours ont été plus importants que ceux des Reds, Liverpool s’est comporté avec plus d’autorité et le danger vient de partout. La preuve, Salah est à 8 buts et 2 passes décisives en Ligue des champions, au moment où les latéraux font office d’ailiers avec 22 occasions créées par Robertson. Les milieux de terrain s’infiltrent dans les zones de finition et le trident offensif, avec Mané et Luis Díaz en grande forme, plus l’alternative de Diogo Jota, constitue une menace absolue.

Liverpool a donc de la dynamite, attaquant par vagues et acculant l’adversaire avec un mouvement rapide et très agressif. Leurs ressources sont variées et dans cette édition ils ont tiré 200 fois en 12 matchs pour 28 buts. Salah occupe le rôle principal dans une ligne d’attaque de rêve composée Mané qui est une valeur sûre, Luis Díaz a brisé toutes les attentes et Diogo Jota est capable de changer tous les matchs. Cependant, il a aussi ses faiblesses qui viennent de sa plus grande force qui est sa capacité à diriger le jeu vers les zones libres. Et pour cela, Alexander-Arnold est un joueur clé, un arrière latéral ouvert avec le plus grand volume de jeu offensif, comme capable du meilleur sur les coups de pied arrêtés. Dans le domaine aérien, Van Dijk donne à l’équipe de Klopp beaucoup de matière à travailler.

Loading...

C’est dire que Liverpool aime jouer dans la moitié de terrain de son adversaire. D’où la pression élevée et compacte qu’ils exercent. Mais si cette Ligue des champions a confirmé quelque chose, c’est bien le punch offensif de Madrid. Ils ont marqué 28 buts lorsque la métrique des buts attendus n’atteint pas 21. Ce chiffre parle de la facilité à marquer de Madrid, un fait qui obligera l’équipe de Klopp à se consolider dans la ligne arrière et dans les situations de bloc médian-bas. De plus, le face-à-face entre Alisson et Courtois est de loin le plus inégal, comme cela s’est déjà produit avec Donnarumma, Mendy et Ederson…

C’est pourquoi Liverpool pourrait perdre la finale face à une équipe de Madrid qui est plus importante que quiconque dans ces scénarios. Puisque la porte ouverte à l’approche de Klopp a ses inconvénients lorsque cette pression ne fonctionne pas. Car à l’arrière, ils ne sont pas une équipe aussi féroce. Le gardien Alisson n’est plus ce qu’il était, car désormais il enregistre 51,8% des arrêts contrairement à Thibaut Courtois qui réalise 77.8%. Aussi, si vous omettez Fabinho, il y a de l’espace entre les lignes, une situation que Vinicius Jr aime et dont le Real Madrid pourrait profiter dans tous les sens, surtout que les latéraux de Liverpool Alexander-Arnold et Robertson ont des problèmes pour protéger leurs arrières.

Adama Touré

Read Previous

Mercato-Real Madrid : Ancelotti veut boucler une nouvelle recrue pour 40M€

Read Next

Ballon d’Or 2022 : le président de l’UEFA Aleksander Ceferin donne son favori pour le sacre