Espagne : le Real Madrid dans le viseur du fisc à cause d’un virement de 200M€

Real Madrid Florentino Pérez veut rester inflexible avec tous ses joueurs en fin de contrat

Marca


Le club de Florentino Pérez est dans l’œil du fisc espagnol. Puisque ce dernier qui a accepté en toute conscience une transaction venant des îles Caïmans pour un montant total de 200M€ s’en doutait peut-être qu’à un moment ou à une autre cela allait lui porter préjudice, ce qui est actuellement le cas.

Le Real Madrid est un club bien puissant qui sait très bien comment donner une bouffée d’air frais à ses finances. Mais malheureusement toutes les opérations ne sont pas bonnes à prendre, et les dirigeants du club en sont bien conscients, tout en se mettant dans l’œil du fisc espagnol, qui risque de ne pas lâcher le club de sitôt. En effet, le Real Madrid avait accepté un contrat proposé par « Providence Equity », un deal datant de 2016 dans lesquels ce fonds d’investissement américain s’engage à verser 500 millions d’euros au club madrilène dans le cadre d’un accord sur dix ans.

Et ce, en échange de 23,75% de l’augmentation des revenus de la Maison Blanche provenant de la gestion de certains de ses droits commerciaux. C’est ainsi qu’à ce jour, le club de Florentino Pérez a déjà perçu 200 millions d’euros en échange du versement au fonds d’une partie de ses revenus de sponsoring. Des fonds qui auraient ainsi tous été déclarés dans des paradis fiscaux et échappés au fisc espagnol, selon les infos des Football Leaks partagées lundi par le quotidien allemand Der Speigel avec le consortium European Investigative Collaborations (EIC) et le site espagnol infoLibre.

Cette situation embarrassante pourrait mettre le club espagnol dans de beaux draps puisque le Real semblait bien au courant du caractère illégal de ce transfert de fonds, et encourt désormais une « fraude à la loi ». Puisque les 200 millions d’euros déjà versés auraient été payés par deux sociétés basées aux îles Caïmans et domiciliées dans un immeuble de George Town où sont domiciliés des milliers de sociétés qui garantissent le paiement au club des 200 millions par une société luxembourgeoise au capital de 20 000 euros.

Pour rappel, le 21 novembre 2016, une délégation de Providence s’était rendue à Madrid pour une visite de deux jours, permettant en parallèle d’engager des négociations avec le Real afin de mettre sur pied l’accord, selon les Football Leaks. L’équipe américaine avait alors visité le stade Santiago-Bernabéu et le centre d’entraînement de Valdebebas, avant de dîner dans le grand restaurant madrilène Zalacaín. Il se sont rendus ensuite en jet privé vers la capitale portugaise le lendemain, pour assister au match de Ligue des champions entre le Real Madrid et le Sporting Lisbonne, dans le cadre de l’accord. Pour l’heure, le Real Madrid a refusé de commenter quoi que ce soit sur cet accord.


Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Luis Muriel-Atalanta : « Nous avons une opportunité unique de battre le Real Madrid »

Read Next

Real Madrid : Lucas Vazquez ne prend plus en compte l’avis de Zidane dans ses choix

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *