Equipe de France : la fédération réagit au refus de Mbappé de ne pas participer aux événements publicitaires

J'ai vraiment peur que Mbappé finisse au Real Madrid, car Pérez est trop habile pour le laisser lui glisser entre les doigts

AS

Kylian Mbappé est de nouveau au cœur de l’actualité. Et cette fois, loin de son avenir au PSG, c’est son refus de ne pas participer aux événements publicitaires de l’Equipe de France qui pose problème. Une situation qui a d’ailleurs déjà reçu une première réponse de la part de la Fédération française de Football.

Loading...

En effet, depuis mardi matin, Kylian Mbappé est au centre des attentions pour avoir refusé de quitter sa chambre à Clairefontaine pour se prêter au jeu des sponsors et des fameuses opérations marketing qui incombent à chacun des joueurs de l’équipe de France. Une situation qui a surpris tout le monde, mais que l’avocate du joueur a justifiée. Pour cette dernière il est question d’une incompatibilité de valeurs entre l’attaquant du PSG et certains des partenaires des Bleus.

Mais on aurait pu éviter ses explications si le président de la Fédération française de Football avait réussi à le convaincre. Puisque Noël Le Graët avoue à L’Equipe avoir tenté de raisonner le prodige français sans succès : « Je lui ai dit de descendre pour participer aux opérations avec les partenaires. A un moment, il était prêt à le faire. Puis, il a dit : « Non, je ne descends pas ». Qu’est-ce que vous voulez faire ? », se demande interdit le haut-dirigeant breton, visiblement abasourdi par la tournure des événements.

Loading...

Après cette scène, la réaction de la fédération était attendue de tous. Et c’est via un premier courrier d’ordre juridique qu’ils ont rappelé au jeune buteur ses obligations d’international et celui de chaque joueur convoqué en équipe de France signant un accord de droit d’image tout en s’engageant à honorer les demandes marketing des différents sponsors des Bleus. « Il y aura une lettre de nos avocats qui va lui être adressée et à son avocate. On va voir point par point ce qui pose problème. On souhaite améliorer les choses et que les gens soient contents, sponsors et joueurs », souffle Le Graët.

« Je vais le rencontrer rapidement, poursuit ce dernier au sujet de Mbappé. Hier (mardi, ndlr), il y avait tellement de réunions… Je vais à Marseille voir le match (contre la Côte d’Ivoire vendredi, ndlr), puis à Lille (contre l’Afrique du Sud le mardi suivant). Ensuite, il y a un peu de temps pour que l’on se voie. Il est Parisien et moi aussi de temps en temps… J’ai confiance en lui. Au niveau joueur, il est incontestable. J’ai eu Didier (Deschamps, ndlr) il y a dix minutes, tout se passe bien à Clairefontaine. Cela n’a aucune conséquence pour l’avenir. Cela permet à nos avocats de travailler… J’ai confiance en lui. C’est un garçon brillant. Je n’en fais pas une affaire d’État. » C’est dire que ce n’est pas une affaire d’Etat mais une petite révolution de palais tout de même.

Loading...

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Mercato : agacé par Messi et le clan sud-américain, Hakimi veut rejoindre Mbappé au Real Madrid

Read Next

PSG : Leo déjà invité à s’en aller de Paris « Pour le bien de tous, Messi devrait partir en juin »