Brésil : Tite va quitter son poste de sélectionneur après la Coupe du Monde 2022

Bresil Tite va quitter son poste de selectionneur apres la Coupe du monde 2022

OM

Le sélectionneur du Brésil Tite vient d’annoncer son retrait de son poste de sélectionneur à la fin de la coupe du monde 2022 qui s’annonce à grands pas. C’est dire que le Brésilien a fort à faire pour prendre sa retraite en essayant de gagner la Coupe du Monde avec un effectif qui a tout pour gagner la compétition, même si ce sera sur la pelouse et non sur le papier où les joueurs brésiliens semblent actuellement au top de leur forme.

Loading...

Le sélectionneur de l’équipe brésilienne Tite va quitter son poste à la fin de la Coupe du monde 2022. C’est le technicien brésilien qui a annoncé ce qui circulait en coulisse et était un secret de polichinelle. Puisque Juninho Paulista, coordinateur de la CBF, l’a déjà laissé entendre dans une interview accordée à MARCA à Belo Horizonte ce mois-ci : « Oui, il partira probablement après la Coupe du monde ». Mais il a fallu attendre ce vendredi 25 février 2022 pour avoir l’annonce de Tite sur la chaîne Redaçao Sport TV de Globo Esporte, dans une interview presque impromptue.

En effet, il a été révélé que même les joueurs de la sélection l’ont découvert en même temps que tout le monde. L’entraîneur va ainsi clore une phase qui a débuté en 2016, lorsqu’il a succédé à Dunga. Son premier défi était de qualifier le Brésil pour la Coupe du monde 2018, un objectif atteint avec une supériorité sur le reste des rivaux. En Russie, il s’est toutefois incliné en quart de finale, dans un duel très serré avec la Belgique grandissante de Roberto Martinez.

Loading...

Mais à la fédération, ils sont restés fermes avec lui, et ont continué à croire en son projet. Et cette décision a été récompensée, car, après un renouvellement jusqu’en 2022, et Tite a conduit l’équipe de son pays à soulever la Copa America en 2019. Deux ans plus tard, l’été dernier, il n’a pas connu le même sort, s’inclinant en finale du tournoi face à l’Argentine de Messi au Maracana, un double crève-cœur.

Par ailleurs, sur le chemin de ses 61 ans (il les aura le 25 mai), il choisit aujourd’hui de se retirer. Mais bien avant il lui reste un dernier défi à relever, probablement le plus important de sa carrière, au Qatar. Là-bas, une bonne poignée d’Espagnols devraient le rejoindre : Militao, Casemiro, Vinicius, peut-être Rodygo, peut-être Lodi, Cunha, Dani Alves, ce qui étoffe un peu plus son effectif bien riche et se hisse dans le rang des favoris pour gagner la Coupe du monde Qatar 2022.

Loading...

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Barça : avec 13 buts marqués en 4 matchs, Xavi déjà porté comme un ‘’Héros’’ par les Catalans

Read Next

PSG : le mépris dans la gestion du club qui pousse inévitablement Kylian Mbappé dans les bras du Real Madrid