Barçaleaks 3 : départ de Neymar « le soulagement des dirigeants du Barça était qu’il n’avait pas choisi Real Madrid »

neymar nasser psg

Eurosport

El Mundo est bien actif lors de cette trêve internationale. Puisque c’est le troisième volet des Barçaleaks qui vient d’être publié par le média. Dans ce dernier, le média révèle l’échange d’e-mails désespéré entre les dirigeants du FC Barcelone trois jours avant que le Brésilien ne quitte le club blaugrana pour rejoindre le PSG en été 2017.

Loading...

El Mundo del Siglo XXI a déjà publié le troisième volet des Barçaleaks. Et ce dernier raconte la course contre la montre de fin juillet 2017 du FC Barcelone pour empêcher le départ de Neymar. Un départ que le directeur du football du club de l’époque, Raül Sanllehí, a tenté d’éviter par tous les moyens avec la collaboration du père du joueur. Mais sa démarche a été un échec. Dans ce drame, le soulagement des dirigeants et des cadres du FC Barcelone était qu’il n’avait pas choisi le Real Madrid comme ils le craignaient.

En effet, dans un courriel daté du 31 juillet, le haut dirigeant du club a fait part au président de la situation de Neymar, qu’il considérait déjà comme perdue malgré tous ses efforts, en ces termes : « Si nous voulons avoir une chance que Neymar reste, je vous assure qu’en ne payant pas aujourd’hui (une indemnité de transfert gelée face aux rumeurs de son départ), nous la tuerons définitivement. Selon les rapports, Madrid a fait une offre de 180 millions pour Mbappé, si j’étais Madrid et que j’étais au courant de cette situation, je considérerais clairement l’échec et mat, mais c’est une réflexion personnelle…, je vais en rester là ».

Loading...

C’est dire que le scénario envisagé par le Barça était que Mbappé puisse être associé à Neymar au Real Madrid. Et pour infos, le montant que Barcelone n’a pas payé pour la prime de renouvellement a été porté devant les tribunaux et le club blaugrana l’a emporté en première instance, mais maintenant, face à l’appel de Neymar, un accord a finalement été trouvé par les deux parties. Ainsi, les courriels révélés par El Mundo mettent une fois de plus en évidence les demandes des joueurs au conseil d’administration de Bartomeu.

« La prime de renouvellement de Neymar s’élevait à 64,4 millions bruts, dont 43,65 millions bruts devaient être versés le 31 juillet, jour où Sanllehí rend visite au père de Neymar, qui a toujours “ramé avec nous” et dit à son fils “de ne pas faire l’erreur de partir au PSG”. Quand il n’a pas souscrit aux rumeurs de son départ, le directeur du football a déclaré que “le stoppeur énervé est capable de tout” et a expliqué qu’il lui avait dit qu’il se sentait désormais “abandonné et jeté aux chevaux. C’est pourquoi, au Barça, pendant deux jours, on a craint que la décision de Neymar ne soit pas d’aller à Paris, mais d’aller à Madrid. Il ne l’a probablement pas fait parce que Madrid n’a pas appelé et parce que “le garçon est en mauvaise posture, avec des problèmes personnels et croit qu’en fuyant Barcelone, il fuira aussi ses problèmes. »

Loading...

Sandrine Zounon

Sandrine Zounon, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Nasser au Barça : « les endettements dangereux et capitaux magiques ?… Nous devons penser à long terme »

Read Next

Barça : rupture du biceps fémoral de la jambe gauche pour Koundé, une très mauvaise nouvelle pour Xavi