Barça : les 3 erreurs de Lewandowski à Pampelune qui lui ont valu ses 3 matchs

Barça les 3 erreurs de Lewandowski à Pampelune qui lui ont valu ses 3 matchs

Sport

Robert Lewandowski a été suspendu pour les 3 prochains matchs du Barça par la commission de compétition de LaLiga. Une nouvelle que le FC Barcelone a toujours du mal a digéré, mais qui pouvait être évité si le Polonais avait gardé son sang-froid et avait évité de faire certaines erreurs qui lui ont été finalement fatales.

Le carton rouge de Gil Manzano à Robert Lewandowski a fait plus de tort au club catalan puisque ce dernier l’imaginait. Puisque pour une rencontre aussi importante que celle face à l‘Atlético Madrid (même si les hommes de Cholo ne sont pas en très bonne forme) Xavi ne pourra pas compter sur son buteur vedette. Une situation qui fait que le club a décidé de faire appel de la sanction infligée au Polonais. Mais ne nous leurrons, jusqu’à preuve du contraire, rien de mieux n’arrivera.

En effet, Robert Lewandowski a été condamné à trois matchs de suspension par la Commission des compétitions, un pour son expulsion à Pampelune et deux autres pour son mépris de l’arbitre après avoir reçu un carton rouge. Comparée au pardon accordé à Ancelotti pour avoir dit que l’arbitre avait sifflé “un penalty inventé” contre Madrid, la sanction de l’attaquant du Barça semble exagérée selon les Catalans. Mais en revoyant l’action rejouée seule, la sanction semble juste.

Puisque la première erreur de Lewandowski a été de sauter avec son coude devant lui, alors qu’il avait déjà reçu un carton jaune, comme s’il essayait de pousser l’arbitre à bout. Et Gil Manzano qui est un spécialiste des cartons rouges aux stars, puisque c’est lui qui avait déjà des cartons rouges pour Messi, Neymar et Suárez, n’a pas perdu de temps pour expulser un autre Soulier d’or. La seconde erreur est que le Barça voulait aller coute que coute à la Coupe du monde en tant que leader et la star de l’équipe qui y voulait encore plus a fini par laisser ses coéquipiers à la traîne et avec un de moins sur le terrain, même si Pedri et Raphinha ont sauvé Xavi des problèmes.

Automatiquement, les Culés ont regretté qu’avec cette sanction, Robert ne joue pas non plus le derby contre l’Espanyol. Une perte très sensible. Et puis il a fait sa troisième erreur. Il a regardé l’arbitre tout en touchant à plusieurs reprises le bout de son nez. Le Barça, dans son appel à la commission d’appel, peut faire valoir qu’en Pologne, c’est un geste qui signifie l’arrogance, mais ici, il a été interprété comme signifiant qu’il était ivre ou drogué. C’est tout ce qu’il y a à faire.

C’est pourquoi Gil Manzano a explicité le geste de mépris dans le rapport de match. Et il y avait du mépris. Perdre le meilleur buteur à l’Espanyol, l’Atlético et Getafe est un but contre son camp de Lewandowksi qui peut coûter très cher. Ce n’est pas la Bundesliga, et le Barça n’est pas aussi bon que le Bayern pour gâcher des matchs.

Adama Touré

Read Previous

Mercato Barça : les socios demandent la signature de 2 perles très rares à Joan Laporta

Read Next

Mercato : à part Bellingham, le Real Madrid veut débourser plus de 150M€ pour la signature d’un autre crack