Barça : Laporta sur les négociations avec Spotify « J’aime ce sponsor à cause de la musique »

Laporta en

as

Joan Laporta a fait parler de lui dans la soirée du lundi dernier dans un entretien accordé aux journaux catalans, et plus précisément à Barça TV. Puisque si beaucoup de sujets ont été au programme, l’accord avec Spotify qui va changer le nom du stade du club a eu une attention particulière.

Loading...

Économie : « Nous nous redressons, mais à un rythme plus lent que le côté sportif. Dans l’autre sens, nous nous sommes améliorés et nous avons réussi à gagner en crédibilité auprès des institutions financières. Mais nous avons besoin de plus de revenus. Nous avons deux entreprises importantes à renforcer avec un partenaire, comme Barça Studios et BLM, dont nous allons vendre 49%. »

Facture salariale : « Je suis assez satisfait, car un gros effort a été fait. Je préfère la lutte pour les revenus à la lutte pour les dépenses, mais nous sommes à un niveau, à certains égards, supérieur de 40 % à celui de nos concurrents. Nous devons respecter les contrats que nous avons signés, mais nous avons tout de même pu procéder à une réduction importante des salaires. »

Loading...

Spotify : « Les sponsors sont très importants, mais nous avons besoin de plus, je ne suis pas encore entièrement satisfait de cela. C’est sur la bonne voie, mais ce n’est pas encore signé. Nous sommes optimistes. Les actifs qui entreraient en jeu sont le maillot de l’équipe, le maillot d’entraînement et le nom du terrain. J’aime ce sponsor à cause de la musique, mais il n’est pas encore fermé. Elle sera également portée à l’assemblée. »

Superliga : « Nous sommes le Real Madrid, la Juventus et le Barça, et je ne sais pas si un autre club est encore légalement impliqué. Ils essaient de faire une série d’actions pour montrer que c’est une compétition viable. Le Barça est dans cette compétition pour lutter contre les clubs d’État. Il existe des règles strictes pour certains clubs et moins strictes pour d’autres, qui ne suivent pas les règles. En France et en Angleterre, ils suivent des règles différentes et ils partent avec la machine à gagner de l’argent sous le bras. L’UEFA a été très flexible et laxiste avec ces clubs et nous avons l’impression que vous sponsorisez l’UEFA ».

Loading...

Reverter : « Le PDG m’a dit qu’il voulait passer plus de temps avec sa famille et nous l’avons compris. Je viens de recevoir un message de sa part, nous sommes toujours en contact. Il n’y a pas de problème. »

Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Real Madrid : Toni Kroos convoqué pour le match face au PSG, la liste des 24 joueurs de Carlo Ancelotti

Read Next

Neymar sur PSG-Real : « Pour Messi, Ramos et moi c’est un match spécial, et c’est mieux que Casemiro est absent »