Barça : Busquets revient sur le départ de Messi et le clasico face au Real Madrid « On les a écrasés »

Busquets entretien

Sport

Le capitaine du FC Barcelone a accordé un entretien à Rac-1 mercredi dernier. Une occasion pour Sergio Busquets de se prononcer sur plusieurs sujets qui animent l’actualité du FC Barcelone comme le départ de Lionel Messi sur lequel Joan Laporta est revenu récemment, mais aussi et surtout sur le clasico face au Real Madrid en Liga.

Loading...

Messi vous manque-t-il ? : Oui, sur le terrain et en dehors. Il nous a beaucoup donnés. Nous avons beaucoup apprécié. Ce qu’il a fait, je ne l’ai vu chez aucun autre joueur. Il a fait une énorme différence. C’est normal qu’il me manque. Nous devons lui manquer aussi. Ce fut un choc quand il est parti, pour nous et pour lui. Maintenant, je suis sûr qu’il va mieux. Il est toujours le meilleur et il est toujours le meilleur, et s’il revient ? J’aimerais bien, mais il a un contrat avec une autre équipe. C’est très difficile.

Qu’est-ce que cela signifie de porter le brassard ? : « C’est une fierté. Je suis un fan du Barça depuis que je suis enfant, depuis que je suis né. Je le ressens comme si c’était le mien et, de plus, j’ai eu de très bons coéquipiers capitaines : Víctor, Puyi, Xavi, Andrés, Leo… Et cela vous donne de l’expérience et vous avez un miroir dans lequel vous pouvez vous regarder. Il faut être soi-même, le prendre naturellement. Si vous êtes ici, c’est parce que vos coéquipiers vous ont choisi. »

Loading...

Vous n’avez soulevé aucun titre en tant que capitaine… Quel serait le plus envisageable : la Ligue ou l’Europa League ? : « En Europa League, nous sommes dans une meilleure situation qu’en Liga. Ce sont des barrages et la Ligue, ce sont des points. Nous sommes à 12 points, qui pourraient être 9, mais il ne faut pas dépendre de soi-même. C’est plus difficile. Nous allons essayer jusqu’au bout. Nous continuerons à espérer jusqu’à ce que les mathématiques ne disent plus le contraire. Ce que nous devons faire, c’est gagner et espérer. Nous sommes sur une lancée et c’est la mentalité et l’attitude à adopter pour conserver nos chances. »

Comment voyez-vous le Real Madrid après la victoire 0-4 ? : « Nous étions bien supérieurs, surtout de la 20e à la 70e minute environ. Nous aurions pu marquer trois ou quatre autres buts, mais nous ne l’avons pas fait. On les a écrasés. Cela dit, le Real Madrid est une grande équipe et ils ont eu la chance et nous avons eu la malchance qu’après cela il y ait eu une pause en équipe nationale et ensuite on a l’impression de tout recommencer. Si nous avions continué à jouer en Liga, cela aurait été un plus pour nous et ils auraient été un peu piégés. Le calendrier est ce qu’il est. Ce que nous devons faire, c’est gagner pour l’avenir. »

Loading...

Le Barça construit-il quelque chose de grand ? : « Si l’économie nous le permet et si nous pouvons faire de bonnes recrues pour compléter l’effectif, nous avons de très bonnes chances. Il y a un manque de joueurs qui peuvent faire la différence en haut. Le football est fait pour marquer des buts. Et avec l’idée que le coach a, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous serons là, où le club mérite d’être, pour essayer de tout gagner. »

Vous considérez-vous comme un coach ? : « Oui, j’aimerais l’essayer. J’obtiendrai mon permis quand je prendrai ma retraite, dans quelques années. Je sais que je peux réussir. J’ai eu de bons entraîneurs, j’ai beaucoup appris d’eux. »

Fances Gill

Read Previous

Le message du Barça à Dembélé : « Si tu veux continuer, sois responsable, c’est toi qui commandes, pas ton agent »

Read Next

Pedri, Gavi, Nico, Araujo, Eric et autres : Busquets donne le nom du jeune qui l’a le plus surpris