Barça : après un mercato estival réussi, Laporta se retrouve confronté à un plus grand problème

Mercato le Barça qui doit encore 52M€ à Man City pour Ferran, 14M€ à Liverpool pour Coutinho, traine 144M€ de dette

sport

Le FC Barcelone de Joan Laporta sera une des équipes redoutables à affronter la saison qui s’annonce. Puisque le club s’est sérieusement renforcé, même s’il n’a toujours pas fini avec son mercato. Mais loin du mercato, le président du club catalan est face à un plus grand problème.

Le président du FC Barcelone Joan Laporta vient de faire 500 jours à la tête du club catalan. Puisque le dirigeant a pris ses fonctions le 17 mars 2021 pour son deuxième mandat de président du FC Barcelone. Et le moins que l’on puisse dire est que ce dernier est en train de réussir son mandat. Puisque même si nous devrons attendre la fin de la saison qui va commencer pour juger le club, il faut dire qu’il a réussir à construire un effectif digne du nom avec des signatures de grands noms comme le Polonais Robert Lewandowski et le Français Jules Koundé.

En effet, Joan Laporta n’a pas eu un début de mandat facile au FC Barcelone, parce qu’il a dû gérer d’abord le feuilleton de la continuité ou non de Koeman, et parce qu’il ne faut pas oublier que ces tensions de trésorerie ne lui ont pas permis de garder son capitaine Lionel Messi, alors qu’il avait été l’un des grands thèmes de la campagne électorale. Il a également laissé partir Griezmann et a pu aller sur le marché, surtout pour les joueurs en fin de contrat ou en prêt.

Faut dire que la situation a commencé avec la même dynamique négative et, en novembre, le premier tournant s’est produit. Laporta a décidé d’investir immédiatement dans Xavi et ce geste a remonté le moral des supporters et de l’équipe. En janvier, le club a pu affronter le marché avec une situation différente. Ferran, Auba, Adama et Alves sont arrivés. Quelque chose commençait à changer à Barcelone. Mais la consécration a eu lieu cet été. Puisque c’est en juillet que le club a activé deux leviers économiques qui lui ont permis de respirer économiquement.

Cette situation lui permet non seulement de signer, mais de bien signer. Et le renfort de Lewandowski a été, avant tout, le gros coup sur la table, suivi de l’arrivée de Koundé. Ainsi le FC Barcelone fait à nouveau preuve de dynamisme sur le marché. Mieux, Joan Laporta et Xavi tendent déjà la main à Messi lorsque son contrat au PSG expire. De plus, les géants catalans n’ont pas encore bouclé le portefeuille des renforts pour cet été. Cependant, il reste encore une chose à faire : réduire la masse salariale afin de pouvoir signer les nouvelles recrues.

Nasrine Roux

Nasrine Roux, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Supercoupe d’Allemagne : le Bayern s’impose face à Leipzig dans un match totalement fou et lance sa saison

Read Next

Le directeur sportif du Bayern répond à Lewandowski : « Quand on part, on ne ferme jamais la porte derrière »