Ancelotti dans un entretien à Rai ce matin : « Je vis ma lune de miel au Real Madrid, j’espère y rester longtemps »

Ancelotti sur le Clasico Ce n'est pas un match normal, nous l'abordons avec un maximum de calme et de confiance

Partido de LaLiga Santander entre el Real Madrid y el Celta. En la imagen, Ancelotti. LaLiga Santander match between Real Madrid and Celta. In this picture, Ancelotti. Photo by Icon Sport – Estadio Alfredo di Stefano – Madrid (Espagne)


Le Real Madrid a arraché une victoire inattendue sur la pelouse de Valence dimanche dernier. Un résultat qui est le fruit de l’effort de tout une équipe, mais aussi des sens de but de Vinicius Jr buteur sur une passe de Benzema, et puis Français buteur sur une passe du Brésilien. Une belle complémentarité qui a sauvé Ancelotti qui a accordé une interview à « Rai Radio 1 » ce matin. Une occasion pour lui de revenir sur l’actualité sportive, de son avenir et de beaucoup d’autre sujets.

Comment se passe son deuxième mandat d’entraîneur du Real Madrid ? : “Je vis ma lune de miel au Real Madrid. J’espère y rester pendant de nombreuses années. »

LaLiga : “LaLiga a perdu de grands joueurs, mais il y en a d’autres qui arrivent maintenant. L’un d’entre eux est notre Vinícius. Nous avons beaucoup d’esprit et nous avons bien commencé la saison”.

Un début compliqué : “Comme tout le monde, nous avons commencé avec quelques difficultés, mais nous avons un grand esprit et nous avons réussi à arranger les jeux en fonction du caractère. Au Real Madrid, il n’avait pas de place à cause de la concurrence, mais il est important pour nous. Nous sommes heureux qu’il se porte bien à Milan. Il est très important qu’il joue pour continuer à grandir. Si nous avons choisi Milan, c’est parce que nous connaissons bien leur structure”.

La Ligue des champions et la Superliga : Carletto n’a pas voulu parler de la Ligue des champions et de la Superliga, même s’il a fait quelques commentaires.

À propos de la Ligue des champions : “Je ne pense pas qu’il y ait de surprise parmi les favoris. Ils sont toujours les mêmes, comme toujours. Nous verrons ce qui se passera en mars. »

A propos de la Superliga : “Le jour où je commencerai à parler de politique sera le jour où j’arrêterai le football. Je préfère parler sur le terrain. »

Coupe du monde tous les deux ans : “Jouer la Coupe du monde tous les deux ans ? Eh bien, tant qu’on y est, faisons-en un par an. Les calendriers sont un problème très sérieux. Il faut changer quelque chose. Il y a des matchs qui n’ont pas beaucoup de sens. La FIFA et l’UEFA devraient en parler, même si elles ne sont pas d’accord pour le moment.

Premier League : “En ce moment, le football anglais est en avance. C’est un sujet dont on parle aussi en Espagne. Les Anglais jouent avec un niveau d’intensité plus élevé”.

Mourinho et la Serie A : Après un tour d’horizon de l’actualité sportive générale, l’interview s’est tournée vers la Serie A. Ancelotti a parlé de Mourinho et de la Roma, de Naples, de l’Inter et de la Juventus. Il a déclaré que le championnat italien “est très équilibré” et qu'”il n’y a pas d’équipe favorite”. Il a également rappelé que même s’il y a des équipes à problèmes, comme la Juventus, il y en a aussi d’autres qui peuvent surprendre, comme la Roma de Mourinho. De plus, il a parlé de lui : C’est un endroit adapté à son caractère, je l’ai toujours dit. J’ai tout de suite pensé que c’était le bon endroit pour lui, et au final ça le sera. J’espère vraiment que la Roma pourra gagner avec Mou, tout comme je l’espère pour le Milan, car ce sont deux équipes dont je suis très proche.

Naples : “A Naples, je me sentais très bien. J’ai beaucoup de jeux et je sais comment ça marche. Je pense que ça s’est bien terminé parce que, quand il n’y a pas d’harmonie entre l’entraîneur et le club, la séparation est bonne. La coexistence avec Spalleti-De Laurentiis ? Ce sont des gens honnêtes. Vous pouvez vous disputer avec eux, mais au final, vous vous entendez bien. Je me suis très bien entendu avec De Laurentiis.

Inter Milan : “Ils ont gardé la structure de l’année dernière. Ils ont changé d’entraîneur et de joueurs importants, mais je pense que c’est une équipe très solide. Ils ont très bien joué contre nous lors du choc de la Ligue des champions et c’est une équipe qui a beaucoup d’enthousiasme. Je pense qu’ils peuvent gagner le Scudetto à nouveau.

Juventus : “Qu’est-ce qui ne va pas avec la Juventus ? C’est difficile à dire de l’extérieur. L’équipe a perdu des certitudes et peine à trouver une continuité. Ces choses arrivent souvent dans le football. Je suis sûr qu’ils s’en sortiront à la fin et qu’ils seront candidats à la victoire”.


Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

PSG : le message d’avertissement du Qatar à Pochettino après le changement de Messi

Read Next

Real Madrid : Benzema, le meilleur attaquant des 5 grands championnats devant Haaland, Mbappé et Lewandwoski

Leave a Reply