Ancelotti après Bilbao : « Quand on n’a qu’un seul but d’avance, à la fin on doit souffrir »

Ancelotti après Bilbao Quand on n'a qu'un seul but d'avance, à la fin on doit souffrir

Madrid, Spanien, 28.11.2021: Carlo Ancelotti Head coach (Real Madrid CF) schaut waehrend des Spiels der LaLiga Santander zwischen Real Madrid und FC Sevilla im Estadio Santiago Bernabeu am 28. November 2021 in Madrid. (Foto von Manuel Reino Berengui/DeFodi Images) Madrid, Spain, 28.11.2021: Carlo Ancelotti Head coach (Real Madrid CF) looks on during the LaLiga Santander match between Real Madrid CF and Sevilla FC at Estadio Santiago Bernabeu on November 28, 2021 in Madrid, Spain. (Photo by Manuel Reino Berengui/DeFodi Images) – Photo by Icon sport – Stade Santiago-Bernabeu – Madrid (Espagne)


Ceci mérite quelle note ?

Le technicien italien du Real Madrid était en conférence de presse après sa victoire sur l’Athlétic Bilbao qui lui permet de prendre le large au tableau de classement. Une occasion pour lui de se prononcer sur le match poussif de ses hommes face à l’adversaire du jour.

Que s’est-il passé pour que Madrid s’écroule en seconde période ? : « C’est arrivé parce que nous avons joué contre une bonne équipe, avec de l’intensité et qui n’avait pas perdu à l’extérieur. Ils avaient eu deux jours de repos supplémentaires. Nous avons bien joué en première mi-temps. En deuxième mi-temps, nous avons manqué plus de passes. C’est bien qu’une équipe sache souffrir quand elle ne peut pas jouer au football comme elle le souhaite. Nous avons un groupe avec un caractère très fort, beaucoup d’engagement, et ce n’est pas par chance que nous avons gagné sept matchs d’affilée. Quand nous ne pouvons pas tirer sur la qualité, nous avons une autre qualité. J’ai mieux aimé la fin que la première moitié. La première mi-temps ressemblait à une exhibition mais sans punch. C’était très bien mais il y avait un manque de buts. La deuxième mi-temps a manqué de quelque chose mais pas d’engagement. »

Fatigue : « L’équipe a terminé fatiguée, c’est normal. Lorsque vous jouez contre une équipe qui a eu plus de repos que vous, vous le payez un peu. C’est une évaluation que nous devons faire pour le prochain match, si les joueurs qui ont joué plus sont fatigués ».

Une victoire à l’arraché : « Quand on n’a qu’un seul but d’avance, à la fin on doit souffrir. Si vous avez une avance de 2-0 ou 3-0, vous allez souffrir. Une longue balle, une erreur défensive… tout peut arriver 1-0. »

Satisfait : « Bien sûr, je dois penser que nous avons trois matchs à venir, où nous n’avons pas le temps de nous reposer. Mais la série est très bonne et je suis très satisfait de tout le monde. Je suis satisfait de ceux qui jouent tout et de ceux qui ne jouent pas une seule minute. L’ambiance est très bonne. »

Est-ce que Athletic méritait plus ? : « Ils ont eu une chance, ils ont bien joué, surtout en deuxième mi-temps. Mais les 30 premières minutes ont été celles du Real Madrid. »

Courtois : « Il fait des choses extraordinaires. Je ne m’inquiète pas qu’il soit l’un des meilleurs. Nous devons améliorer les aspects défensifs. Sur les coups de pied arrêtés, nous avons souffert. Mais nous l’avons et nous l’apprécions. »

Courtois est-il le meilleur gardien de but que vous ayez eu ? : « Nous avons eu la chance d’avoir de grands gardiens de but. Casillas, Diego Lopez, Buffon, Cech, Neuer. Courtois est parmi les meilleurs sans aucun doute et est le meilleur en ce moment.


Fancy Franck

Fancy Franck, journaliste professionnel, passionné du football et web rédacteur sportif à To Foot. Merci de retrouver mes articles sportifs sur le site tofoot.com. Écrivez-moi au : [email protected]

Read Previous

Real Madrid : les critiques de Courtois sur le Ballon d’Or 2021 « ils ne regardent que les coupes, pas toute l’année »

Read Next

Mercato : Ousmane Dembélé et le Barça, c’est terminé

Leave a Reply

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.